Relations sexuelles avec mineure: le jugement prononcé 32 ans après

Avec le soutien de
Dans un peu plus d’un mois, l’accusé devrait être fixé.

Dans un peu plus d’un mois, l’accusé devrait être fixé.

Les faits remontent à 1986… Et c’est le mercredi 27 juin que cet habitant d’Allée des Mouettes, à Morcellement Swan, Péreybère, sera fixé sur son sort. Il est accusé d’attentat à la pudeur et de relations sexuelles avec mineure, devant la cour intermédiaire.

C’est en 2012 que la plaignante a rapporté le cas à la police. Elle avait, au préalable, consulté une psychologue. Au dire de la victime, alors qu’elle n’avait que 7 ans, l’accusé aurait commis un acte indécent sur elle. Cette agression s’est produite en décembre 1986, à Trou-aux-Biches.

L’accusé, qui travaille à son propre compte, aurait également abusé d’elle. Il aurait récidivé en 1988, en attentant à sa pudeur. Lorsqu’elle a rapporté le cas en 2012, le bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP) a décidé de porter l’affaire en Cour.

Lors des plaidoiries, Me Gavin Glover, SC, qui représente l’accusé, a souligné que la culpabilité de son client ne peut être déterminée uniquement en se basant sur la version de la plaignante. Quant à l’avocat du Parquet, Me Ram Rammaya, du bureau du DPP, il a fait ressortir que la cour intermédiaire doit prendre en considération la crédibilité de la grand-mère de la victime qui a témoigné.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires