Human Tissue Bill: Xavier-Luc Duval interpellé par la «mainmise» du ministre de la Santé

Avec le soutien de
Le leader de l’opposition a exprimé des réserves sur plusieurs aspects du projet de loi.

Le leader de l’opposition a exprimé des réserves sur plusieurs aspects du projet de loi.

Xavier-Luc Duval a eu l’occasion de s’exprimer après la deuxième lecture du Human Tissue Bill hier, mardi 15 mai, au Parlement. Le leader de l’opposition a émis des réserves sur le Tissue Donation, Removal and Transplant Board. Il estime dangereux que les membres de ce board soient nommés par le ministre de la Santé. 

«La nomination politique de membres sur un sujet aussi sensible est inadmissible. Même les deux médecins spécialistes sont nommés par le ministre», déplore Xavier-Luc Duval. Il suggère qu’un Standing Parliamentary Committee soit mis en place pour passer en revue les nominations des membres du board. 

De plus, Xavier-Luc Duval ne comprend pas pourquoi seuls trois membres sur neuf doivent être présents pour permettre la prise d’une décision. «Pour les décisions d’urgence sur le don d’un organe, l’on peut comprendre. Mais pour les décisions moins urgentes sur le day-to-day running, cela me paraît peu. Il faut que le quorum soit cinq pour ce genre de decisions.»

Finalement, Xavier-Luc Duval dit ne pas comprendre pourquoi le ministre a une mainmise sur les décisions du board. «Le ministre peut “give directions”, ce qui n’est pas normal. Le ministre actuel peut être honnête mais d’autres pourraient vouloir abuser de ce pouvoir», fait-il ressortir.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires