Coromandel: son mari tente de la tuer avec son 4x4

Avec le soutien de
(Photo d’illustration) Le présumé agresseur, qui a pris la fuite à bord du 4x4, est activement recherché par la police.

(Photo d’illustration) Le présumé agresseur, qui a pris la fuite à bord du 4x4, est activement recherché par la police.

Il était venu la voir pour lui demander de retourner vivre avec lui. Mais devant le refus de sa femme, une Malgache âgée de 32 ans, un habitant de Vallée-des-Prêtres de 38 ans se serait emporté. Il aurait foncé sur elle avec son 4x4. L’incident se serait passé à proximité du centre SOS femme Belle-Étoile, à Coromandel, dimanche.

C’est d’ailleurs là-bas que la victime y avait trouvé refuge il y a deux semaines depuis que ce dernier l’a battue. La victime de 32 ans a porté plainte au poste de police de la localité. Quant au présumé agresseur, il est activement recherché par la police.

La Malgache est admise à l’hôpital Jeetoo, où l’express l’a rencontrée. Elle a des ecchymoses sur la partie gauche du corps et n’arrive pas à bouger à cause de douleurs aux reins. Avec peine, la trentenaire, mère d’une fille handicapée de 6 ans et d’un garçon de 4 ans, revient sur la journée fatidique de dimanche.

«Mon mari est venu rendre visite à mes deux enfants et moi», raconte-t-elle. Après quoi, il a voulu s’entretenir avec elle, en privé, à l’extérieur  du centre, dit-elle. «Je l’ai suivi. Il m’a demandé de retourner vivre avec lui, dans une nouvelle maison près de chez mes beaux-parents, à Vallée-des-Prêtres.» Mais la Malgache aurait refusé la proposition. «Il allait me gifler, mais il s’est retenu

Alors qu’elle marchait pour retourner au centre, son mari, qui faisait semblant de s’en aller dans son 4x4, devait rebrousser chemin, soutient-elle, pour foncer sur elle. «Il a redémarré son véhicule pour me coincer contre la porte d’entrée. Je me suis blessée.» Toutefois, au même moment, un membre du personnel du centre est arrivé. «Mon époux s’est alors enfui, en compagnie de son frère

Ce n’est pas la première fois que la Malgache subirait les coups de son mari. Il y a deux semaines, elle a dû porter plainte au poste d’Abercrombie contre lui pour violences conjugales.

Le couple s’est marié en 2009. La victime a connu le trentenaire par le biais d’un client qui venait souvent dans le salon de massage où elle travaillait dans la Grande île. «Il m’a fait une proposition de mariage pour un Mauricien», dit-elle. Elle a accepté.

Toutefois, les choses se seraient gâtées en 2011. Son mari aurait commencé à la gifler et ne se souciait pas de la présence de ses enfants. D’affirmer que son mari consomme de la drogue synthétique.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires