Mahébourg: un bébé meurt asphyxié par le cordon ombilical

Avec le soutien de
Christabelle devait avoir son bébé le 10 juin. Mais elle a eu des douleurs samedi et a accouché d’urgence.

Christabelle devait avoir son bébé le 10 juin. Mais elle a eu des douleurs samedi et a accouché d’urgence.

Qu’est-ce qui a bien pu se passer ? Cette question taraude Christabelle, une habitante de Mahébourg âgée de 28 ans, qui a perdu son bébé samedi. Pourtant, dit-elle, son médecin traitant lui avait assuré que sa grossesse se passait bien et que l’accouchement était prévu le 10 juin.

Mais samedi matin, se tordant de douleur, Christabelle décide d’appeler le Service d’aide médicale d’urgence (SAMU). Quelques minutes plus tard, une ambulance est venue la récupérer pour la conduire à l’hôpital de Mahébourg.

Christabelle explique qu’une fois arrivée à l’hôpital, tout s’est passé très vite. Sa poche d’eau s’est rompue et c’est dans la salle d’urgence qu’elle a accouché. Néanmoins, quelques minutes après l’accouchement, le personnel médical devait lui annoncer que son bébé était décédé.

Sur son lit d’hôpital, Christabelle peine à croire qu’elle ne verra jamais ce bébé tant attendu. Le cas a été référé à la police de Mahébourg. «Je ne sais pas ce que je vais faire après. Il faut que je me remette et, d’ailleurs, je suis encore hospitalisée. Les médecins ne m’ont jamais dit que le bébé n’était pas dans sa position normale», déplore-t-elle, avec tristesse.

Christabelle avait déjà pensé au prénom du bébé. Elle allait l’appeler Adrielle. Déjà mère d’un garçon de 13 ans, elle était très contente d’accueillir une petite fille dans la famille. Mais le destin en a décidé autrement. Les funérailles du nouveau-né ont eu lieu hier après-midi.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires