Rougeole: un exercice de surveillance débute dans les écoles

Avec le soutien de
Les enfants sont les plus à risque, mais les adultes non-vaccinés aussi.

Les enfants sont les plus à risque, mais les adultes non vaccinés aussi.

Afin de prévenir la propagation de la rougeole en milieu scolaire, un exercice de surveillance débute dans les écoles, aujourd’hui. Sont concernées les écoles publiques et privées des cycles préscolaire, primaire et secondaire, précise le ministère de la Santé.

Les parents sont priés de soumettre la carte de vaccination de leurs enfants aux responsables des écoles dans les plus brefs délais. Cet exercice a lieu du fait qu’une quinzaine de cas de rougeole ont été confirmés en laboratoire durant la semaine écoulée. Ils concernent surtout des écoliers.

En cas de symptômes de la rougeole chez les enfants, le ministère recommande aux parents d’emmener leur progéniture à l’hôpital le plus proche pour des soins appropriés. La fièvre, la conjonctivite sévère, la toux et des rougeurs sur l’ensemble du corps sont des symptômes qui se manifestent dans un premier temps, détaille le Dr Yasheel Aukhojee, qui est aussi le directeur des médecins à domicile. «Mais on note aussi des boutons dans la bouche.»

Toutefois, selon le Dr Yasheel Aukhojee, la rougeole en elle-même n’est pas dangereuse, mais plutôt «les complications qu’elle entraîne». Celles-ci sont : forte fièvre, douleur aux oreilles, diarrhée, déshydratation. Les yeux sont aussi affectés.

C’est à cause du danger des complications «que nous, médecins, nous prônons la prévention avant tout», affirme le Dr Yasheel Aukhojee. Faisant valoir que ce virus est très contagieux, il explique qu’il est impératif de se faire vacciner dès le plus jeune âge. Les mères peuvent aussi le faire durant la grossesse.

«Si les enfants sont les plus à risque, les adultes ne sont pas pour autant épargnés s’ils n’ont pas fait leur vaccin avant. Par exemple, les personnes qui ont le sida sont plus en danger car elles ont un système immunitaire très faible», note le médecin.

Il est aussi bon de savoir qu’une personne a la rougeole une seule fois dans sa vie. «Aucune personne ne peut avoir deux fois la rougeole», indique le directeur des médecins à domicile.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires