Sécurité: Shoprite de Tamarin construira de nouvelles issues de secours

Avec le soutien de
Des failles détectées au Shoprite de Tamarin

  Des failles détectées au Shoprite de Tamarin  

Après Trianon et Port-Louis, au tour du Shoprite Hyper de Tamarin, dans le complexe du Barachois, de connaître des failles. Trimetys, qui gère le centre commercial, a réalisé un audit de la sécurité au sein de l’enseigne sud-africaine. Le gérant a noté plusieurs anomalies, à la fin de l’année dernière. Une réponse envoyée par Shoprite à Trimetys, en décembre, indique l’étendue des travaux à effectuer dans ses locaux. Or, cinq mois après, rien n’a été fait pour y remédier.

Dix-sept. C’est le nombre d’anomalies détectées par Trimetys. Des fils «volants» ont été découverts sous le comptoir. D’autres fils sont entreposés à côté d’une employée qui est en contact permanent avec eux pendant qu’elle travaille.

Au-dessus de la salle de refroidissement, pour les fruits, une connexion inutilisée a été laissée dans un endroit non sécurisé. Des fils usés découverts au-dessus de la chambre froide étaient presque en contact avec la porte métallique.

L’issue de secours de la cuisine jusqu’au supermarché est très étroite. La chambre froide est encombrée de produits. Les accès à l’intérieur et à la sortie sont très restreints. Dans l’entrepôt, l’enrouleur du tuyau à incendie est bloqué par des produits et n’est pas facilement accessible en cas d’incendie.

Des véhicules, qui stationnent pour le chargement et le déchargement des produits, obstruent l’issue de secours. Idem pour celle de la chambre froide. Elle est bloquée par des sachets de farine.

Des produits stockés dans le dry store room rendent inaccessible l’extincteur en cas d’incendie. Les portes de secours sont cadenassées bien que des panneaux indiquent une porte de secours à sens unique.

Dans une correspondance envoyée à Trimetys, en décembre dernier, Shoprite Mauritius Ltd rassure que des travaux seront effectués pour rendre l’enseigne, incluant l’entrepôt, plus sécurisante. «Nos démarches pour améliorer l’entrepôt n’ont pas été constructives. Nous savons que cela n’est pas en accord avec les améliorations qu’attendent nos clients.»

Des travaux prévus

Toutefois, elle affirme qu’à la suite de changements dans la structure de la direction, à Maurice et dans le groupe au niveau mondial, la décision a été prise de rénover complètement et d’améliorer l’entrepôt existant à Tamarin et les autres branches à travers l’île. «Nous allons suivre les spécificités qui sont attendues d’un hypermarché haut de gamme», peut-on lire dans la lettre.

Parmi les travaux qui seront effectués, selon Shoprite, la construction d’une entrée à l’arrière de l’entrepôt, qui va inclure une nouvelle sortie de secours. Dans la zone de réception, Shoprite Hyper prévoit de revoir le va-et-vient à l’intérieur afin de contrôler les entrées et les sorties, pour plus de discipline. Une autre issue de secours sera créée à l’étage supérieur pour une évacuation rapide en cas d’incendie.

Interrogé, le département de la communication de Shoprite affirme que la branche de Tamarin est en possession de tous les certificats et autorisations pour opérer et n’est pas impactée par tout ce qui a été demandé par Trimetys. «Shoprite s’engage complètement à faire les ajustements nécessaires mais le processus a hélas été retardé par le propriétaire. Sa permission a été requise pour des améliorations dans l’entrepôt.»

De plus, l’enseigne souligne que le permis de construction a été délivré la semaine dernière. Du coup, l’hypermarché peut commencer les rénovations du bâtiment et améliorer l’entrepôt.

Du côté de Trimetys, l’on explique que les différentes autorités font régulièrement les visites de contrôle sur tous les magasins du centre commercial La Place Cap Tamarin, et notamment Shoprite. «Nous sommes en relation très régulièrement avec les responsables de tous les magasins de la Place Cap Tamarin afin d’obtenir d’eux les garanties que leur magasin opère en conformité avec les différents règlements.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires