Vol de 25 salopettes: il affirme avoir été brutalisé avant de donner sa déposition

Avec le soutien de
Les débats auront lieu en cour intermédiaire à une date ultérieure.

Les débats auront lieu en cour intermédiaire à une date ultérieure.

Il a présenté une motion de voire dire, par le biais de son avocat Me Yog Ramtohul, clamant qu’il a été victime de brutalité policière au moment où il avait été appelé à donner sa version des faits à la police. Cela, dans le cadre d’un vol. Le procès intenté à Poovendiren Rassen pour larceny by night breaking a été appelé en cour intermédiaire, ce vendredi 11 mai.

Cet homme de 21 ans est accusé d’avoir volé 150 pantalons, 25 salopettes, 150 T-shirts et des blouses dans un magasin à Rose-Hill, le 22 juin 2017. Il conteste, ainsi, sa déposition dans laquelle, il avait raconté qu’il venait de quitter la prison le 20 juin 2017 et qu’il avait inspecté les magasins pour voir ce qu’il peut voler. «Monn ale gété ki mo kapave cokin et monn ale gété mouvma dann magazin et mo ti fek sorti prison», avait-il dit dans sa déposition.

«Sa déposition en cour est inadmissible car il avait été contraint d’accepter les accusations de la police», dit Me Yog Ramtohul.

Lses débats auront lieu à une date ultérieure.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires