Roshi Bhadain réclame Rs 50 millions à Patrick Assirvaden

Avec le soutien de
 Roshi Bhadain et Patrick Assirvaden s’expliqueront en Cour suprême.

   Roshi Bhadain et Patrick Assirvaden s’expliqueront en Cour suprême.  

«… the Defendant has deliberately, willfully, maliciously and in utter bad faith distorted all facts to portray the Plaintiff as a dishonest and immoral person.» C’est ce que reproche Roshi Bhadain, ex-ministre de la Bonne gouvernance et des services financiers à Patrick Assirvaden, président du Parti travailliste (PTr). Pour cela, il lui réclame Rs 50 millions.

Les faits se seraient produits le 15 décembre 2017. En effet, lors d’un meeting du parti travailliste, qui était retransmis en live sur Facebook, Patrick Assirvaden aurait tenu des propos diffamatoires à l’encontre de Roshi Bhadain. Il est, notamment, revenu sur le démantèlement de la British American Insurance.

«L’instigateur, Missié Bhadain, craze Apollo ki ti pou Dawood Rawat. Zordi vender di pain, di beurre», aurait écrit Patrick Assirvaden. C'est ce qui ressort de la plainte de Roshi Bhadain. Le président du PTr se serait aussi attardé sur l’affaire Betamax et serait aussi revenu sur le projet du Heritage City. «Ti manzé ! (…) 48 million roupies, pays consultant, Stree Consulting ! Kuma appel sa ? (…) Be la monnaie Stree consulting mem, Bhadain bizin vinn dir, eski li dan campagne electoral», aurait avancé le président du PTr.

L’affaire sera appelée en Cour suprême le 28 juin.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires