Hanoomanjee: «Une thérapie obligatoire pour les auteurs de violence domestique»

Avec le soutien de
Maya Hanoomanjee estime qu’un agresseur doit être suivi par un psychologue.

Maya Hanoomanjee estime qu’un agresseur doit être suivi par un psychologue.

Comment aider les auteurs de violence domestique à sortir de cette spirale ? Selon le Parliamentary Gender Caucus, une des solutions serait la thérapie obligatoire. C’est d’ailleurs l’une des recommandations d’une étude que le Caucus a commanditée et qui a été effectuée par l’université de Maurice.

 
 

Maya Hanoomanjee, Speaker de l’Assemblée nationale et fondatrice du Caucus, intervenait ce vendredi 11 mai lors de la présentation du Mandatory Perpetrator’s Rehabilitation Program. Elle estime qu’en suivant une thérapie obligatoire, l’auteur de violence domestique comprendra ses erreurs et ne les commettra plus. «Sa pou al a long way pou konbat sa problem-la», affirme-t-elle.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires