État civil: un ex-haut cadre fabriquait de faux extraits de naissance et permis d’inhumation…

Avec le soutien de
L’ex-Principal Civil Status Officer sera entendu aux Casernes centrales ce mercredi 9 mai.

L’ex-Principal Civil Status Officer sera entendu aux Casernes centrales ce mercredi 9 mai.

Extraits de naissance, permis d’inhumation, sceaux du bureau de l’État civil… Abdool Wahid Lalloo, ex-Principal Civil Status Officer âgé de 65 ans, a été arrêté lundi, 7 mai, après que la police a découvert son attirail pour la fabrication de faux documents à son domicile à Quartier-Militaire. Il sera interrogé aux Casernes centrales ce mercredi 9 mai.

Cela fait plus d’un an qu’Abdool Wahid Lalloo était dans le collimateur des éléments de la Cybercrime Unit du Central Criminal Investigation Department pour harcèlement. Une employée du bureau de l’État civil avait porté plainte contre lui.

C’est ainsi que lundi, les hommes du chef inspecteur Manoj Djapermal ont débarqué au domicile d’Abdool Wahid Lalloo, à Quartier-Militaire, munis d’un mandat de perquisition. Les limiers devaient initialement saisir son ordinateur et son téléphone portable. Toutefois, lors de la perquisition, ils sont tombés sur plusieurs documents de l’État civil. 

Il a été présenté, hier, mardi 8 mai, devant le tribunal de Moka. Il répond d’une accusation provisoire de computer misuse, de possession illégale d’un appareil dangereux pouvant relâcher une substance nocive et de possession illégale de documents appartenant à l’État. Le suspect a été reconduit en cellule. 

Par ailleurs, l’on apprend que le suspect avait déjà fait l’objet d’une enquête policière dans le passé. Et avait même été suspendu de ses fonctions. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires