MMM: des élections-sanctions contre Steve Obeegadoo ?

Avec le soutien de
Steve Obeegadoo ne sait pas encore s’il sera candidat pour le comité central.

Steve Obeegadoo ne sait pas encore s’il sera candidat pour le comité central.

Steve Obeegadoo sera-t-il sanctionné par l’assemblée des délégués du Mouvement militant mauricien (MMM), le 24 juin ? Maintenant que les mauves savent que le président de la commission éducation du MMM n’est plus dans les petits papiers de Paul Bérenger, les délégués prendront-ils le risque de le sanctionner lors des élections internes pour le renouvellement du comité central mauve ?

Réuni samedi 5 mai, le comité central n’a pris aucune décision contre Steve Obeegadoo après son entretien à l’express, le jeudi 3 mai. En revanche, Paul Bérenger a fait comprendre aux membres du comité central qu’il veillera de près le déroulement du scrutin. Laissant entendre que les militants doivent prendre leur responsabilité à l’égard de l’ancien ministre. «Enough is enough», aurait-il déclaré aux militants.

Cette déclaration fait croire aux militants que le leader, ainsi que quelques têtes pensantes, mettraient tout leur poids dans la balance pour voter contre le président de la commission de l’éducation. D’ailleurs, lors de la réunion de samedi, aucune sanction n’a été prise contre lui, afin de ne pas lui attirer la sympathie du public et des militants.

Sollicité pour une déclaration, le lundi 7 mai, Steve Obeegadoo affirme qu’il n’a pas encore pris de décision sur sa candidature. «Françoise Labelle avait demandé que la liste des électeurs de notre assemblée des délégués soit mise à jour avant ces élections, comme le stipule la constitution, puisque dans certaines branches il manque des membres. Sa demande a été rejetée. Je suis donc inquiet.» Il devra prendre une décision d’ici le 18 mai.

Ce sera un choix très difficile pour Steve Obeegadoo. Prendra-t-il le risque de se porter candidat pour faire face à ceux qui mènent campagne contre lui ? S’il ne  se porte pas candidat, il ne sera pratiquement rien au sein du MMM, juste un membre du comité régional de sa circonscription. Cette éventualité pourrait le pousser à mettre fin à sa carrière politique.

Déjà, quelques personnes, qui n’apprécient guère son franc-parler, ont commencé à mener une campagne contre lui. Cependant, un membre du comité central croit savoir qu’il est improbable pour Steve Obeegadoo de ne pas se faire élire lors de ces élections internes.

Lors des élections du comité central du 8 février 2015, Steve Obeegadoo avait remporté la deuxième place, avec 420 voix, juste derrière le leader, Paul Bérenger, qui avait recueilli, lui, 482 votes. Ces élections avaient démontré la popularité de Steve Obeegadoo auprès des membres de l’assemblée des délégués.

Même l’ancien leader adjoint du MMM, Pradeep Jeeha, n’avait pas fait un si bon score. Il avait été élu en 23e position, avec 230 voix, alors que les délégués mauves avaient à élire 30 membres par vote direct.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires