Promotion automatique au sein de la VIPSU: «Qu’en est-il de la méritocratie?»

Avec le soutien de
Selon Jaylall Boojhawon, plusieurs policiers ont pris contact avec la Police Officers Solidarity Union.

Selon Jaylall Boojhawon, plusieurs policiers ont pris contact avec la Police Officers Solidarity Union.

Une précision d’emblée. «La Police Officers Solidarity Union (POSU) n’a rien contre les policiers dont les noms sont sur la liste des “promus potentiels”», clame Jaylall Boojhawon. N’empêche, force est de constater que la promotion automatique dont jouissent les membres de la Very Important Person Security Unit (VIPSU) est «une injustice».

Le président de la POSU s’est fendu d’un long message sur les réseaux sociaux suivant la parution de l’article de l’express intitulé «Police: 11 futurs promus sur 30 affectés auprès de Pravind Jugnauth?». Jaylall Boojhawon explique que plusieurs policiers ont pris contact avec le syndicat. «Ils se sentent découragés, frustrés et écœurés.»

La liste des 30 policiers de la VIPSU en attente d'être promus.

Au dire de Jaylall Boojhawon, ce sentiment est tout à fait normal. «Dans cette liste, on peut voir que quelqu’un qui a été sergent en 2014 sera peut-être promu comme assistant surintendant de police (ASP). Ce qui est une montée fulgurante. D’autres, qui ont récemment été automatiquement promus sergents au sein de cette même unité, sont en lice pour devenir inspecteurs de police», fait-il remarquer. 

«Et qu’en est-il de la méritocratie ?» se demande-t-il. Le président de la POSU explique que généralement «les policiers sont promus en grade en prenant part à un examen». Et là encore, ils doivent attendre deux ans avant d’être confirmés, sans aucune augmentation de salaire. «En comparaison, leurs collègues de la VIPSU sont promus sans la nécessité de passer par un examen écrit.»

Certes, concède le président de la POSU, «les policiers affectés à la VIPSU, qui sont rémunérés par une allocation spéciale, font un travail difficile». Cependant, il demande que la pratique de la promotion automatique soit stoppée au plus vite. «Si cela a existé sous tous les précédents gouvernements, il est grand temps que tout cela cesse, dans l’intérêt de tous.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires