MMM: aucune sanction contre Steve Obeegadoo mais…

Avec le soutien de
Le leader du MMM était face à la presse à l’issue de la réunion du comité central, ce samedi 5 mai.

  Le leader du MMM était face à la presse à l’issue de la réunion du comité central, ce samedi 5 mai.    

L’interview qu’a accordée Steve Obeegadoo à l’express n’a pas laissé insensibles les membres du comité central du MMM. «Ils sont en colère», soutient Paul Bérenger. Le leader des Mauves était face à la presse, à l’issue de la réunion du comité central, ce samedi 5 mai.

Lors de sa conférence de presse hebdomadaire plus tôt ce matin, Paul Bérenger avait jugé «infect» le comportement de Steve Obeegadoo. «Il y a eu des propositions pour que des sanctions soient prises. Mais à ce stade, le comité central n’a rien décidé», devait-il préciser. Et d’ajouter : «Je laisse le soin à chaque délégué, à chaque militant de prendre ses responsabilités.»

Par ailleurs, Paul Bérenger a indiqué que selon la constitution du parti, l’appel interjeté par Pradeep Jeeha suivant son expulsion, sera entendu dans un délai de deux mois. Face à la presse, plus tôt aujourd’hui, il avait fustigé son ex-leader adjoint, estimant que ce dernier agissait de la sorte «pour nuire au MMM».

Lors de la réunion du comité central, décision a également été prise que l’élection des membres se tiendra le 24 juin. Le vote se fera du 4 au 23 juin dans chaque branche. «Le 24 juin, ils déposeront les bulletins.»

De préciser : «Nous n’avons pas donné de consigne de vote.» D’ailleurs, dit Paul Bérenger, «Steve Obeegadoo peut être candidat s’il le souhaite».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires