Police: 11 futurs promus sur 30 affectés auprès de Pravind Jugnauth?

Avec le soutien de
Pravind Jugnauth (au centre) est toujours bien entouré par les membres de sa garde rapprochée lors de ses sorties publiques.

  Pravind Jugnauth (au centre) est toujours bien entouré par les membres de sa garde rapprochée lors de ses sorties publiques.

Leur promotion est imminente. La liste des noms de 30 policiers affectés à la Very Important Person Security Unit (VIPSU), qui «doivent être» promus, est arrivée au Prime Minister’s Office (PMO). Il n’y a aucune indication sur l’implication du commissaire de police (CP) dans l’élaboration, ou même de la validation de cette liste.

Le service de presse de la police nous a expliqué qu’il n’est pas en mesure de nous préciser cette information, ni de nous expliquer la procédure générale suivie pour la promotion des membres de la VIPSU et d’autres unités spécialisées (voir plus). Sur cette liste, 11 policiers sont affectés à la sécurité de Pravind Jugnauth.

Parmi ces 11 policiers, le chef inspecteur Chokupermal, qui fait partie de la garde rapprochée du Premier ministre. Il a connu une fulgurante ascension à partir de janvier 2015, avec deux promotions en deux ans. Sergent, à l’époque, il accède au rang d’inspecteur en janvier 2015, puis celui de chef inspecteur en août 2015. Moins de trois ans plus tard, il fait donc partie de la liste pour une nouvelle promotion au rang d’assistant surintendant de police.

Autre fait marquant de cette liste, c’est la promotion de l’assistant commissaire de police Padaruth. Il est le patron de la VIPSU et il est censé être celui qui recommande les promotions. Son nom y figure comme le potentiel Deputy Commissioner of Police, avec la note «Already spoken with Hon. PM».

Les noms sur la liste ont commencé à fuiter et la frustration est palpable chez beaucoup de ceux qui ont été laissés sur la touche, au point où certains en ont même fait part aux ministres dont ils assurent la sécurité. La question est de savoir si le Premier ministre donnera effectivement son aval à la recommandation de la VIPSU.

La liste des 30 policiers de la VIPSU en attente d'être promus.

Specialised unit, specialised promotion

Au sein de nombreux départements et unités de la police, pour être éligible à une promotion, il faut passer par un examen écrit. Il y a aussi certaines unités qui sont qualifiées de «specialised units», comme la VIPSU. Sur le papier, les membres de ces unités spécialisées sont censés disposer de compétences précises, qui dépassent le cadre de celui du policier. Voilà pourquoi leur promotion est différente mais également opaque. Plus besoin de passer par un quelconque examen, les agents sont promus à la discrétion du commissaire de police et du Premier ministre.

VIPSU et ministres: copinage gratifiant depuis longtemps

Un ministre peut exiger qu’un policier, peu importe son affectation, fasse partie de sa garde rapprochée ou de la surveillance de sa résidence. Le policier sera alors transféré à la VIPSU. Pour un agent, c’est un peu comme gagner à la loterie. Ce transfert est synonyme de potentielle promotion sans le passage obligé par un examen écrit. Cela a été la pratique sous quasiment tous les gouvernements précédents, avec la frustration et le mécontentement qui en ont toujours découlé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires