Terre-Rouge–Verdun: «Un des plus grands fiascos du gouvernement papa-piti», dit Bérenger

Avec le soutien de
Pour Paul Bérenger, on court tout droit à la catastrophe.

Pour Paul Bérenger, on court tout droit à la catastrophe.

Il n’est «pas d’accord» avec ce qui se passe. D’ailleurs, pour Paul Bérenger, tout le dossier Terre-Rouge –Verdun a été «mal géré par Nando Bodha», le ministre des Infrastructures publiques et du transport en commun. Le leader du MMM n’en démord pas, «il s’agit de l’un des plus grands fiascos du gouvernement papa-piti». C’était lors de sa conférence de presse hebdomadaire, ce samedi 5 mai.

«En trois ans, rien n’a été fait», dénonce Paul Bérenger. Si ce n’est «une valse de consultants». De citer, pêle-mêle, les Coréens, les Japonais, les Sud-africains et les Français. « enn réset pou enn katastrof.»

Le leader du MMM remet également en question le choix du Pr Jean-Pierre Magnan, spécialiste géotechnique. «Qui a choisi le Pr Magnan ?» se demande-t-il. Il s’interroge également sur l’affirmation de Nando Bodha à l’effet que le Pr Magnan «pe fer sa free».

On s’est suffisamment cassé les dents avec l’autoroute Terre-Rouge–Verdun, clame Paul Bérenger. «Ce projet a coûté Rs 4 milliards. Et les reparations, Rs 800 millions.»

Lors d’un atelier sur l’Embankment Failure sur l’autoroute Terre-Rouge–Verdun, jeudi 3 mai, le Pr Magnan a affirmé qu’il faudra installer des pieux pour stabiliser le tronçon affaissé sur 300 mètres. «Dans 2 000 ans, les habitants de Maurice pourront toujours utiliser cette route», devait-il ajouter.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires