Noyade à Bois-Clair: «Sap mo lavi…» criait Ashish Rambajansing, 18 ans, à son frère

Avec le soutien de
Ashish Rambajansing, 18 ans, était partie pêcher avec un ami.

Ashish Rambajansing, 18 ans, était partie pêcher avec un ami.

C’est ce samedi 5 mai que les funérailles d’Ashish Rambajansing, 18 ans, auront lieu. Il sera incinéré à Montagne-Blanche. Hier, en début d’après-midi, le jeune homme s’est noyé au barrage de Bois-Clair, dans la localité, sous le regard impuissant de son frère Aditya, 16 ans. Trois heures et demie après, vers 16 h 30, son corps était repêché par des éléments du Groupe d’intervention de la police mauricienne (GIPM).

L’autopsie pratiquée en soirée, à l’hôpital Victoria, à Candos, par le Dr Shaila Parsad Jankee, Police Medical Officer, a attribué le décès à une asphyxie due à la noyade. La victime était partie au barrage de Bois-Clair pour y pêcher avec Jaydev, un ami. Son frère et son cousin, Adarsh Chaytoo, 18 ans, les avaient accompagnés. Mais l’envie de se baigner, avant de taquiner les poissons, s’est avérée fatale pour le jeune homme.

Hier matin, Jaydev, qui habite le village, est venu voir Ashish Rambajansing à son domicile à morcellement Sans-Souci, Montagne-Blanche. Il rencontre Aditya en premier, à qui il confie leur plan d’aller pêcher au barrage de Bois-Clair. Adarsh Chaytoo, le cousin des deux frères Rambajansing, qui n’habite pas très loin de leur domicile, exprime son désir de les accompagner.

C’est à pied, vers 11 heures, qu’ils gagnent Bois-Clair. Jaydev est le premier à se jeter à l’eau. Aditya devait le rejoindre peu après. À peine quelques minutes plus tard, il décide de sortir de l’eau en lançant à son frère : «Pa rantré, dilo-la pé risé.» Ashish s’est toutefois déjà jeté à l’eau.

Une grosse anguille…

Le jeune homme de 18 ans ne devait pas tarder à se retrouver en difficulté. «Sap mo lavi, sap mo lavi», ne cesse-il de crier. Le frère cadet devait alors s’élancer vers lui pour le secourir. Aditya réussit à passer le bras de son frère aîné sur son épaule. Mais il sent quelque chose qui lui a attrapé le pied. Alors qu’il tente de le ramener vers la berge, il ressent «comme une force».

Aditya Rambajansing, encore sous l’effet du choc, murmure qu’il était impuissant en voyant son frère disparaître sous la surface de l’eau. Selon lui, ce serait une grosse anguille qui aurait attrapé son frère par le pied. Avec son cousin et leur ami Jaydev, ils ont attendu une demi-heure pour que le corps de son frère remonte à la surface, en vain. Ils ont alors décidé d’alerter l’Information Room de la police sur le 999.

Le poste de police de Montagne-Blanche a envoyé une équipe de policiers à Bois-Clair, en attendant l’arrivée des éléments du GIPM. Une enquête policière a été ouverte par la police de Montagne-Blanche pour faire la lumière sur les circonstances exactes de ce drame.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires