Stressée par la police: une SDF perd son bébé

Avec le soutien de
Le bébé de Katherina Ber, né prématuré à six mois de grossesse, est mort après 21 jours à l’hôpital du Nord.

Le bébé de Katherina Ber, né prématuré à six mois de grossesse, est mort après 21 jours à l’hôpital du Nord.

«Zot inn riss mwa é zot inn pouss mwa dan van lapolis.» Ces propos sont ceux de Katherina Ber, une sans domicile fixe (SDF), âgée de 33 ans. Cette dernière affirme avoir été brutalisée par des policiers alors qu’elle était enceinte de six mois. Suivant ces faits, elle aurait accouché d’un bébé prématuré, décédé samedi 21 avril, après 21 jours passés à l’unité des soins intensifs de l’hôpital SSRN, à Pamplemousses.

Contactée, la police a indiqué ne pas être au courant de ce cas. Elle a toutefois précisé qu’une enquête sera initiée.

Cette affaire remonte au 31 mars. Katherina Ber se trouve à proximité du bâtiment abritant le conseil de district de Pamplemousses lorsqu’une équipe de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) effectue une descente des lieux. Un endroit qui serait fréquenté par des drogués.

Perdu les eaux aux Casernes

«Je suis une sans-abri et c’est là que je dors», aurait dit Katherina Ber aux officiers de la brigade antidrogue. Et de poursuivre que «ceux présents se sont enfuis à la vue des policiers et une certaine quantité de drogue a été retrouvée sur place. Ils m’ont alors fouillée et embarquée brutalement avant de m’emmener aux Casernes centrales». Sur place, ajoute-t-elle, elle aurait été fouillée une deuxième fois. «J’ai subi un gros stress», explique la trentenaire.

L’interrogatoire terminé, elle a été autorisée à partir. Sauf qu’au moment de quitter l’enceinte des Casernes centrales, elle aurait commencé à perdre les eaux. «Les officiers n’ont pas compris tout de suite ce qui m’arrivait et ils ricanaient.» Ce n’est que peu de temps après, qu’elle a été transportée à l’hôpital Jeetoo avant d’être transférée à celui du Nord pour son accouchement. Elle accouchera d’une petite fille prématurée qui sera admise aux soins intensifs pendant 21 jours.

Katherina Ber n’en démord pas. «C’est le stress subi ce jour-là qui m’a fait accoucher prématurément. Et mon bébé n’a pas survécu.» Des plaintes ont été déposées pour brutalité policière à la Human Rights Commission et à l’Independent Police Complaints Commission. La SDF est représentée par Me Deepak Rutnah.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires