Eau: la plateforme anti-privatisation prévoit une marche à Rose-Hill

Avec le soutien de
Radhakrishna Sadien en conférence de presse ce vendredi 4 mai.

Radhakrishna Sadien en conférence de presse ce vendredi 4 mai.

La plateforme anti-privatisation organisera une marche pacifique ce 19 mai, dans les rues de Rose-Hill. Elle l’a annoncée lors d’une conférence de presse à la Sterling Tower, ce vendredi 4 mai. Il s’agit là de privatisation du secteur de l’eau, via la Central Water Authority (CWA).

Pour le syndicaliste Radhakrishna Sadien, il fallait que cette marche se fasse dans la circonscription où a été élu Ivan Collendavelloo, le ministre des Services publics. «Nous allons nous réunir devant le Plaza pour ensuite nous diriger vers la rue Edward VII. Nous demandons au public, plus spécialement aux femmes au foyer, de venir nous soutenir dans cette marche. Il faut se mobiliser à présent avant que cela ne soit trop tard

Il a ajouté que la plateforme a envoyé une pétition au Premier ministre, afin de lui faire comprendre que la privatisation ne sera pas bénéfique au pays ni au peuple. Il a fait cette déduction en se basant sur la gestion de l’eau par les multinationales dans les pays européens et africains. «L’eau ne peut être privatisée. Elle doit rester entre les mains du gouvernement

Affichage et tracts

Radhakrishna Sadien a également annoncé qu’une campagne d’affichage sera lancée à travers le pays. Des tracts vont être distribués à partir de mardi dans les différentes foires afin de sensibiliser le public à ce problème.

De son côté, Jayen Chellum a déclaré que tous les ans le prix de l’eau augmente. Il a, part la suite, mis l’accent sur le Build Mauritius Fund. «Ce fonds finance tous les grands projets de la CWA. C’est bien nous qui, tous les jours, contribuons à la caisse du gouvernement à travers le Build Mauritius Fund.» Selon ses estimations, 60 % de la population reçoit déjà de l’eau sur une base de 24/7. «Il ne reste que 40 % et vous pensez à privatiser ce secteur ?» demande-t-il aux autorités.

Iswarduth Gunness, président de l’Union of employees of CWA, a tiré à boulets rouges sur le ministre Ivan Collendavelloo car «depuis trois ans, il occupe ce portefeuille de l’eau et il ne fait rien pour résoudre les problèmes rencontrés».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires