Hippisme: «I apologize to the Gujadhur family», dit Jamie Theriot

Avec le soutien de
Jamie Theriot (regard baissé) arrivant pour l’enquête hier en compagnie de son homme de loi, Me Joy Beeharry, et de ses enfants.

Jamie Theriot (regard baissé) arrivant pour l’enquête hier en compagnie de son homme de loi, Me Joy Beeharry, et de ses enfants.

Tout semble  rentrer dans l’ordre entre Jamie Theriot et l’écurie Gujadhur. À l’issue de la deuxième partie de l’enquête sur le handling de Perplexing (9e course de la 5e journée) hier, jeudi 3 mai, le jockey américain a présenté ses excuses et a plaidé coupable de ne pas avoir suivi les instructions de son entraîneur. Il a écopé de deux journées de suspension pour cette faute.

C’est accompagné de ses fils ainsi que de son homme de loi, Me Joy Beeharry, que Jamie Theriot s’est présenté pour la suite de l’enquête hier. Le visage fermé, le jockey américain a salué les journalistes avant de dévaler les escaliers menant aux loges pour réapparaître en compagnie de ses anciens employeurs, Ramapatee et Mukund Gujadhur. Si les échanges ont été très tendus la veille, leur attitude semble avoir changé du tout au tout entre eux .

Une fois dans la salle des commissaires, Jamie Theriot a concédé, après une dernière question de son ex-entraîneur, qu’il n’avait effectivement pas suivi ses instructions sur Perplexing. «I apologize to the Gujadhur family and also to the board for using my own judgement instead of following my trainer’s instructions.» Ses plates excuses ont été acceptées par Ramapatee Gujadhur, qui a confirmé dans la foulée que la plus vieille écurie du turf «would not be pressing any charges» contre l’Américain.

Jamie Theriot a reconnu ses torts et a été sanctionné sous la règle 160 A (c) qui stipule que «When riding in a race, a jockey shall follow his trainer’s instructions unless, for good cause, he cannot do otherwise». Les Racing Stewards ont ainsi trouvé le jockey Theriot coupable de ne pas avoir dirigé sa monture vers l’extérieur au 400m quand il avait la possibilité de le faire au lieu d’attendre le inside run dans la dernière ligne droite, contrairement à ce que lui avait demandé son entraîneur. En raison de son clean record au Champ de Mars, l’Américain a vu sa sanction ramenée de trois à deux journées de suspension.

Il serait bon de faire ressortir que Jamie Theriot complète activement les dernières démarches auprès des autorités hippiques afin de quitter le pays au plus vite. Il a d’aillleurs confirmé au board des commissaires qu’il avait déjà été approché par l’entraîneur Steven Asmussen pour piloter ses chevaux, les 12 et 13 mai, à Dallas, dans le sud des Etats-Unis.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x