Route Terre-Rouge-Verdun: des pylônes comme solution

Avec le soutien de
Le ministre Nando Bodha à un atelier de travail à l’université de Maurice le 3 mai 2018. © Beekash Roopun

Le ministre Nando Bodha à un atelier de travail à l’université de Maurice le 3 mai 2018. © Beekash Roopun

Des pylônes seront érigés pour consolider la partie affaissée de Terre-Rouge-Verdun. C’est entre autres ce qu’a déclaré Nando Bodha ce jeudi 3 mai, en marge d’un atelier de travail à l’université de Maurice. Le professeur français Jean-Pierre Magnan, sollicité pour proposer des réparations permanentes à cette autoroute, y a aussi participé.

Les pylônes feront 1 mètre de diamètre. Ils seront installés à 2 mètres de distance. Le nombre de pylônes sera finalisé, a indiqué Nando Bodha.

Dans la foulée, le ministre des Infrastructures publiques et du transport en commun a confié souhaiter la création d’un laboratoire géotechnique. Il voudrait que celui-ci fasse des tests non seulement pour Maurice mais aussi pour La Réunion.

Le professeur français Jean-Pierre Magnan à un atelier de travail à l’université de Maurice le 3 mai 2018. © Beekash Roopun

Quant au professeur Magnan, il affirme qu’il faut des spécialistes mauriciens du sol mauricien. «Il y a des propriétés qui peuvent être différentes de celles des sols sédimentaires auxquels sont consacrés les livres dans le reste du monde», explique-t-il. Et de préciser : «Le sol mauricien est spécial parce que c’est une île volcanique récente. Les terrains ne se sont pas encore transformés en sédiments.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires