Souillac: les drains font défaut

Avec le soutien de

C’est une scène récurrente sur le parking de l’hôpital de Souillac (à côté) lors de grosses averses et autres cyclones. En effet, l’inefficacité des drains est à décrier. «À chaque fois qu’il y a des pluies abondantes, l’on retrouve le parking inondé et presque impraticable», nous dit Reaz Hosenbocus, travailleur social de la région et ex-président du conseil de village de Souillac. Ce qui cause des inconvénients à ceux se rendant à ce centre hospitalier. Qui plus est, ce scénario se répète souvent depuis plus d’une année sans que les autorités n’y prêtent attention. D’autre part, le boulodrome du village (ci-dessous) se transforme en piscine après les grosses précipitations, comme en témoignent ces photos prises après le passage du cyclone Fakir. Mais who cares?

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires