Meurtre à Vallée-Pitot: «Mo’nn pik li, mo’nn fini ar li» dit Oomesh Bhayraw

Avec le soutien de
 Oomesh Bhayraw a participé à une reconstitution des faits ce mercredi 2 avril 2018.

 Oomesh Bhayraw a participé à une reconstitution des faits ce mercredi 2 avril 2018.

Des voisins avaient bien entendu Ashna Bhayraw crier. Mais comme l'habitante de Vallée-Pitot âgée de 30 ans et son époux Oomesh ont l’habitude de se disputer, ils n’y ont pas prêté plus attention. Ils ont eu le choc de leur vie quand cet homme de 42 ans a débarqué chez eux avec deux de ses enfants pour qu'ils les surveillent en leur déclarant : «Mo’nn pik li, mo’nn fini ar li. Guet banna la, mo pé alé aster...»

Les voisins sont allés voir et ont vu Ashna Bhayraw allongée en biais par terre. Ils n'ont toutefois pas vu là où elle avait été poignardée. Ils ont ensuite alerté la police. 

 
 

Oomesh Bhayraw était, lui, en bas dans la rue près d’une boutique. Des habitants lui disaient d’aller se rendre à la police. Des officiers de police arrivant sur les lieux au même moment, il a été intercepté.

Le frère de la victime s’est, lui, précipité en apprenant la nouvelle, pour récuperer les enfants. Si le bébé était avec Ashna et Oomesh Bhayraw au moment du drame, le plus grand était à l’école. 

Oomesh Bhayraw, aussi connu comme Moon, venait de sortir de prison. Il était très violent, selon les voisins. Il aurait l’habitude de frapper son épouse et de maltraiter leur enfant ainsi que sa mère Sobha, âgée de 65 ans, ce que nie cependant cette dernière. 

Ayant sombré dans l’univers de la drogue, selon le voisinage, il ne pouvait se passer de ses doses de drogue synthétique et d’héroïne et devenait violent lorsqu’il était en manque. Il refusait cependant de travailler depuis plusieurs années et n’est pas inconnu des services de police.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires