Amendements aux lois du travail: «Kamarad travayer, inpé pasians», demande Callichurn

Avec le soutien de
Selon le ministre Callichurn, le comité interministériel devrait bientôt soumettre son rapport sur les amendements aux lois du travail.

Selon le ministre Callichurn, le comité interministériel devrait bientôt soumettre son rapport sur les amendements aux lois du travail. 

«Parole donnée, parole sacrée.» Et le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, en donne la garantie, l’Employment Rights Act et l’Employment Relations Act seront bel et bien amendées. «Kamarad travayer, pa ékout palab. Kamarad travayer, mo diman zot inpé patians. Fer nou konfians», a-t-il déclaré hier, mardi 1er mai, lors de son message à la nation dans le cadre de la Fête du travail.

«Certaines personnes pensent que nous n’irons pas de l’avant avec ces amendements.» Ce n’est toutefois pas le cas, affirme Soodesh Callichurn. D’insister que «le gouvernement introduira de meilleures lois à l’intention des travailleurs du pays».

Le comité interministériel mis sur pied pour plancher sur la révision des lois du travail est en pleins travaux, indique le ministre Callichurn. Présidé par le Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, «le comité soumettra bientôt ses recommandations» au Conseil des ministres, ajoute-t-il. Aussitôt avalisées, celles-ci seront présentées au Parlement.

«Amenn enn bon réform»

De son côté, hier, au meeting de l’alliance MSM-ML à Vacoas, Ivan Collendavelloo a confié qu’il a voulu prendre son temps afin de «amenn enn bon réform». Son objectif, ajoute-t-il, est de «mettre sur un pied d’égalité employeurs et employés». 

Le Premier ministre adjoint n’a pas manqué d’encenser le ministre du Travail, Soodesh Callichurn. «Il est un des plus grands ministres que ce pays a it connus. Il travaille d’arrache-pied», affirme Ivan Collendavelloo, en citant les «nombreuses mesures» prises pour aider les travailleurs.

Ivan Collendavelloo est catégorique : «L’année 2014 a marqué la réunification de la classe des travailleurs et de la classe politique.» Et il va même plus loin : «Klas travayer inn régagn so dinité li’nn perdi.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires