Radhakrishna Sadien regrette les anciens secrétaires permanents

Avec le soutien de
(De g. à dr.) Le professeur Ved Prakash Torul, Radhakrishna Sadien, le Dr S. Reddy et Lindsey Collen ont pris la parole à un atelier de travail à Beau-Bassin le 30 avril 2018.

(De g. à dr.) Le professeur Ved Prakash Torul, Radhakrishna Sadien, le Dr S. Reddy et Lindsey Collen ont pris la parole à un atelier de travail à Beau-Bassin le 30 avril 2018.

Le président de la Government Services Employees Association n’a pas mâché ses mots. Radhakrishna Sadien préfère les anciens secrétaires permanents à ceux qui sont actuellement en poste. Il s’exprimait lors d’un atelier de travail organisé à Beau-Bassin, en marge de la fête du Travail, ce lundi 30 avril.

«Ban PS ki tiena dan le passe e ban ki ena zordi zur la enn mond diferens. Si seulement ceux qui sont en poste avaient vraiment le temps de prendre connaissance de ce qui se passe. Par exemple, au sujet du rapport de l’Audit, ils auraient déjà pris les actions qui s’imposent», a martelé le syndicaliste.

Recrutement et promotion

Radhakrishna Sadien a aussi déploré la façon dont le recrutement et la promotion se font au sein de la Public Service Commission (PSC). La Government Services Employees Association compte soumettre des propositions au gouvernement en vue de l’amendement de la PSC Act, afin de s’assurer que les exercices se fassent dans la transparence. «Quand vous voyez des juniors qui sont nommés alors qu’ils n’ont pas l’expérience voulue, ou encore des juniors qui ne sont pas qualifiés mais qui obtiennent une nomination…», explique-t-il.

Enregistrement des interviews

Et de revenir sur la proposition que les entretiens soient enregistrés. «Certains craignent que ces enregistrements soient rendus publics. Le but c’est de démontrer l’égalité des chances. Et non qu’un candidat ne soit pas sujet à des questions difficiles alors qu’un autre a droit à des interrogations faciles», affirme le syndicaliste.  

Trois orateurs ont participé à cet atelier de travail intitulé «le mouvement syndical – évolution et défis.» A savoir le professeur Ved Prakash Torul, Dr S. Reddy et Lindsey Collen. Ils se sont attardés sur des épisodes de l’histoire de Maurice marqués par la contribution de la classe des travailleurs, ou encore émis des propositions pour l’avancement de la cause syndicale.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires