À Dagotière: un père et son fils tentent de brûler vif un policier

Avec le soutien de
Père et fils lors de leur comparution en cour de Port-Louis ce dimanche 29 avril.

Père et fils lors de leur comparution en cour de Port-Louis ce dimanche 29 avril.

«Atan to pou koné la.» C’est ce qu’aurait lancé Akash Hansrat, un peintre de 23 ans, à l’égard d’un policier, samedi 28 avril. Ce dernier a été secouru de justesse par ses collègues alors que le jeune homme et son père, Seewoosagur Hansrat, un entrepreneur de 47 ans, tentaient de le brûler vif.

Les faits remontent à la soirée d’hier. Ledit policier et ses deux collègues effectuaient un «extra duty» dans un mariage à Kalimaye Road, Dagotière lorsqu’une altercation a éclaté. Suivant celle-ci, Akash Hansrat s’est absenté pendant un bref instant avant de revenir sur les lieux, accompagné de son père, muni d’un gourdin et d’une bouteille contenant du diesel. Ils auraient alors aspergé le policier du liquide avant de tenter de craquer une allumette.

Les deux autres policiers ont accouru pour maîtriser le jeune homme et son père. Ces derniers ont tous deux été arrêtés et ont comparu devant la justice ce dimanche 29 avril. Une accusation provisoire de «rogue and vagabond» a été retenue contre eux. Ils ont toutefois été relâchés sur parole. Ils devront se présenter devant le tribunal de Moka, lundi 30 avril, pour régler leur caution.

L’inspecteur Jaylall Boojhawon de la Police Officers Solidary Union déplore cette énième agression sur les policiers. «Il est regrettable que des gens fassent obstruction à la police et l’empêchent de travailler», a-t-il déclaré.

Le syndicaliste s’insurge également contre des décisions prises dans cette affaire. «Nous trouvons cette accusation de ‘rogue and vagabond’ inappropriée alors qu’il aurait fallu qu’une charge de tentative de meurtre ou d’agression avec préméditation soit retenue contre eux. Un signal fort aurait dû être envoyé à tous ceux qui tentent de nuire et de faire obstacle aux forces de l’ordre

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires