CEB: une hausse du tarif de l'électricité à prévoir?

Avec le soutien de
Une partie du courant utilisé par les abonnés du CEB  provient de la bagasse.

Une partie du courant utilisé par les abonnés du CEB  provient de la bagasse.

La hausse imminente du tarif de l’eau sera-t-elle suivie par celle du prix de l'électricité ? Le leader du MMM dit en tout cas détenir des informations en ce sens.

D’ailleurs, Paul Bérenger a récemment fait part de ses inquiétudes au ministre de l’Agro-industrie. Mahen Seeruttun dit toutefois ne détenir aucune information à ce sujet. Expliquant qu’il sait seulement que le Central Electricity Board (CEB) négocie en ce moment avec Alteo concernant une nouvelle centrale thermique. Mais le leader du MMM persiste. Au dire de Paul Bérenger, les négociations entre le CEB et Alteo concerne également une augmentation du prix de l’électricité.

Sollicité, un cadre du CEB confirme qu’une équipe est bien en pourparlers avec Alteo pour revoir certaines conditions de l’accord signé entre les deux parties, en raison de l’arrivée d’un nouveau moteur. «Toute décision reviendra au CEB.»

Au CEB, on affirme acheter actuellement l’électricité produite à partir de la bagasse, à des prix différents, à divers producteurs. Interrogé, un consultant en énergie affirme qu’avec la baisse du prix du sucre sur le marché international, le coût de la production de cette denrée est beaucoup plus élevé.

Il nous revient que celui-ci tourne autour de Rs 17 000 la tonne et le prix de vente est de Rs 10 000. «Il y a une grosse différence entre le coût de la production du sucre et le prix sur le marché. C’est la vente de l’électricité qui les aide à réduire cet écart.»

Cependant, ajoute le consultant, l’électricité produite à partir de la bagasse est achetée moins cher par le CEB. Celui-ci dépense beaucoup plus pour produire du courant avec de l’huile lourde.  Mais l’électricité est vendue au même prix. Les producteurs ont par conséquent demandé au CEB d’accorder plus de valeur à la bagasse. Est-ce à cette affaire que Paul Bérenger a fait référence ?

Selon l’expert en énergie, une des options pour payer plus cher l'électricité de la bagasse est d’augmenter le tarif de l’électricité. «Autre choix, le CEB pourrait puiser dans ses réserves financières pour payer l'électricité de la bagasse à un prix élevé. Je ne vous ai cité que deux options. Il y en a d’autres.»

Du côté du gouvernement, on souligne la complexité de cette affaire, d’autant que les petits planteurs demandent aussi un meilleur prix sur la bagasse provenant de leurs champs. Un Joint Technical Committee devrait passer ce dossier en revue.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires