Relations sexuelles avec mineure: «Si mo ti fer mo lespri travay, pa ti pou ariv sa…»

Avec le soutien de
C’est sur le réseau social Facebook que Charles Louis André Quirin dit avoir rencontré la jeune fille.

C’est sur le réseau social Facebook que Charles Louis André Quirin dit avoir rencontré la jeune fille.

Facebook, c’est fini pour lui. Surtout après ses déboires amoureux… Charles Louis André Quirin, 58 ans, a été poursuivi pour relations sexuelles avec une mineure de moins de 16 ans. Or, l’habitant de Baie-du-Tombeau clame que la fille, qu’il a rencontrée sur le réseau social, lui avait dit qu’elle avait 19 ans. En réalité, elle en avait 14.

Charles Louis André Quirin a obtenu le bénéfice du doute en cour intermédiaire. N’empêche que cet épisode est, pour lui, une pilule dure à avaler. «J’aurai dû utiliser mon intelligence pour éviter toute inculpation. C’est ma faute. Si mo ti fer mo lespri travay, pa ti pou ariv sa», lâche ce chanteur et musicien.

Il soutient n’y avoir vu que du feu.

«Je ne savais pas qu’elle était mineure. Sur sa page Facebook, elle avait indiqué que sa date de naissance était le 8 août 1995. Et puis, elle paraissait mature…»

Charles Louis André Quirin n’en démord pas. La fille se comportait comme une adulte, elle s’habillait comme telle et avait même un tatouage, explique-t-il.

«Sa mère m’a appelé un jour car elle la cherchait. C’est ainsi que j’ai découvert qu’elle était mineure.» Le quinquagénaire dit avoir alors pris la décision de rompre avec elle. «Je ne comprends pas la raison pour laquelle elle a, par la suite, porté plainte contre moi», dit le chanteur et musicien. La jeune fille a rapporté les faits au poste de police de Port-Mathurin, le 27 mai 2015.

En cour intermédiaire, la magistrate Adeela Hamuth a, en effet, noté que c’est après que ses parents ont découvert cette liaison que la jeune fille a porté plainte. La magistrate a également relevé qu’elle avait menti sur son âge. «She explained that the year in which she was born was not available and that is why she hit the year 1999. She had concealed that she had portrayed herself as 19 years old on Facebook… the Court is not impressed by the explanation given on her false details.»

Charles Louis André Quirin soutient que le procès qui lui a été intenté lui a porté préjudice. D’autant qu’une interdiction de quitter le pays pesait sur lui. «Je devais me rendre à l’île de La Réunion pour un concert en hommage à Kaya. J’ai dû m’acquitter d’une caution de Rs 50 000 pour pouvoir voyager.»

Toutefois, celle qui a été le plus affectée, dit le quinquagénaire, c’est sa fille âgée de 3 ans qui vit avec lui. «Vous savez, les enfants sentent quand quelque chose ne va pas et lorsque je suis perturbé, ma fille le sait.» De raconter que lorsqu’il avait été détenu pendant sept jours dans le cadre de cette affaire, il avait dû la confier à un ami.

Charles Louis André Quirin est désormais fermement décidé à tourner la page et commencer une nouvelle vie. Vivant en couple, il sera père à nouveau en juillet.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires