Arnaque de Rs 700 000: il dilapide l’argent de 122 personnes au casino

Avec le soutien de
Rani Soodam, présidente d’une association de geet gawai, a porté plainte contre Suraj Ramdhun en mars.

Rani Soodam, présidente d’une association de geet gawai, a porté plainte contre Suraj Ramdhun en mars.

Suraj Ramdhun, un ancien membre d’une association socioculturelle, est dans de beaux draps. Cet habitant de Morcellement St-André a été arrêté le mercredi 25 avril par la Criminal Investigation Division de Piton suivant une plainte de Rani Soodam, 64 ans, le 20 mars.

La sexagénaire l’accuse d’avoir escroqué Rs 700 000 à 122 membres d’une association de geet gawai, dont elle est la présidente. Le suspect aurait avoué aux enquêteurs qu’il a perdu l’argent au casino…

Toute cette affaire aurait débuté en décembre 2017. Le suspect aurait proposé à Rani Soodam un voyage en groupe à destination de Rodrigues. «Selon Suraj Ramdhun, c’était une opportunité en or car le coût pour les adultes serait de Rs 7000 et pour les enfants, Rs 4 000. De ce fait, 122 personnes ont manifesté leur intérêt pour ce voyage. Je lui ai donné Rs 700 000», dit la sexagénaire. Le forfait devait comprendre cinq jours à l’hôtel Mourouk, ainsi qu’une séance de geet gawai dans l’établissement et un séminaire de deux jours.

Le voyage devait avoir lieu le 31 janvier 2018. Sauf que le suspect a repoussé  cette date. «Il nous a annoncé que tout a été renvoyé pour le 5 mars à cause du mauvais temps», explique Rani Soodam. Suraj Ramdhun n’a plus donné signe de vie suivant cette annulation.

Le 3 mars, n’ayant aucune nouvelle de l’organisateur du voyage, Rani Soodam décide de prendre le taureau par les cornes.

«Mo’nn koumans gagn traka kan li pa pé donn nou biyé avion. Mo’nn téléfon Air Mauritius lerla mo’nn koné pa fin éna oken rézervasion.»

Elle a confronté le suspect et ce dernier devait lui confier que le voyage avait de nouveau été annulé. 

Le voyage n’ayant pas eu lieu, Rani Soodam a porté plainte aux autorités le 20 mars. L’affaire a été référée aux Casernes centrales suivant l’arrestation de Suraj Ramdhun, le 25 avril.  Le suspect est passé en cour de Port-Louis, hier, jeudi 26 avril. La police a objecté à sa remise de liberté.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires