Trianon Shopping Park: le bail de Shoprite résilié

Avec le soutien de
L’incendie dans l’entrepôt de Shoprite, le 12 novembre 2017, avait entraîné la suspension temporaire du permis d’opération du Trianon Shopping Park. © Beekash Roopun

L’incendie dans l’entrepôt de Shoprite, le 12 novembre 2017, avait entraîné la suspension temporaire du permis d’opération du Trianon Shopping Park. © Beekash Roopun

Nouveau coup dur pour Shoprite Mauritius Ltd. Le gérant du Trianon Shopping Park, Highway Properties Ltd (HPL), a décidé de résilier le bail de l’enseigne. Une lettre en ce sens a été envoyée le 21 avril à tous les locataires du centre commercial, magasins et fast-food y compris. Une decision qui intervient après l’incendie qui a éclaté, le 12 novembre 2017, dans un entrepôt, causant la mort de Dineshwar Domah.

Pourquoi cette décision ? Sollicitée, Koraysha Dhunputh, la Centre Manager, soutient que Shoprite Hyper n’a pas payé de location depuis novembre. «Nous avons entamé une procédure judiciaire de résiliation du bail de Shoprite Mauritius Ltd. Nous en avons informé nos locataires par un courrier officiel. On est en train de tout mettre en œuvre pour protéger leurs intérêts.» 

HPL évoque aussi les préjudices qu’il continue de subir suivant l’incendie. «Plus on prend conscience des manquements imputés à Shoprite, qui ont causé la mort d’une personne, plus on veut s’en détacher», souligne Koraysha Dhunputh. 

«Plus on prend conscience des manquements imputés à Shoprite, qui ont causé la mort d’une personne, plus on veut s’en détacher.»

HPL affirme que des pourparlers sont en cours en ce qui concerne les réclamations pour les dommages au bâtiment et aux équipements. «Notre demande n’a pas encore été agréée. Nous attendons un retour de la part de notre compagnie d’assurances», est-il indiqué dans la lettre.

La direction du Trianon Shopping Park y fait aussi un résumé de toutes les enquêtes qui ont été menées jusqu’ici. Premièrement, le permis d’opération de Trianon Shopping Park a été temporairement suspendu jusqu’au 24 novembre. «HPL a dû travailler d’arrache-pied afin d’obtenir les autorisations nécessaires des autorités compétentes pour valider la réouverture du centre commercial», peut-on y lire. 

Suivant la requête de sa compagnie d’assurances, HPL a désigné un expert pour établir une estimation des dommages aux bâtiment et équipements. Un ingénieur en structures a été recruté pour évaluer et établir l’impact de l’incendie. Le rapport a conclu que l’entrepôt n’a pas été structurellement affecté. Selon les recommandations, celui-ci peut de nouveau être utilisé à condition d’y faire quelques réparations au préalable. «Nous y procéderons aussitôt qu’on a le feu vert de la compagnie d’assurances.» 

«On ne sait pas encore qui remplacera Shoprite. Il y a des prestataires. Mais il faut que ce soit un hypermarché.»

La lettre fait également mention des enquêtes menées par la Mauritius Fire and Rescue Service, le Forensic Science Laboratory et l’Occupational and Safety & Health Unit. Cependant, HPL n’a pas encore pris connaissance de leurs rapports respectifs. 

Quid de l’après-Shoprite Hyper ? HPL pense à une nouvelle enseigne phare. La Centre Manager affirme que la direction fait le nécessaire pour reprendre possession des locaux toujours occupés par l’enseigne sud-africaine. Une fois que cela sera fait, HPL effectuera des travaux nécessaires. 

«On ne sait pas encore qui remplacera Shoprite. Il y a des prestataires. Mais il faut que ce soit un hypermarché.» C’est le 7 mars dernier que les pompiers ont rendu leur rapport affirmant que l’incendie de l’entrepôt de l’hypermarché Shoprite serait dû à un mégot de cigarette mal éteint. Une négligence humaine qui a eu des conséquences graves. 

Les pompiers ont également souligné des failles dans le système de sécurité de l’entrepôt. Pour arriver à cette conclusion, ils ont dû procéder par élimination sur les causes probables de l’incendie, en s’appuyant sur l’examen visuel du lieu du sinistre et les déclarations des témoins. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires