Dorine Chukowry: «J’ai été approchée par les partis du gouvernement et de l’opposition»

Avec le soutien de
L’ancienne lord-maire Dorine Chukowry a démissionné du MMM le jeudi 5 avril.

L’ancienne lord-maire Dorine Chukowry a démissionné du MMM le jeudi 5 avril.

Rejoindrez-vous le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) après votre rencontre avec Mahmad Kodabaccus, le secrétaire général des bleus ?

C’est complètement faux, mais je connais l’origine de cette fausse nouvelle. J’avais besoin d’un médecin pour un de mes étudiants vendredi 20 avril. Je suis passée par un conseiller municipal pour avoir son numéro de téléphone. Malheureusement, Mahmad Kodabaccus m’a fait comprendre qu’il n’exerce plus.

Pourquoi lui ?

C’est parce que je l’ai connu quand j’étais conseillère et lord-maire de Port-Louis.

Comptez-vous arrêter votre carrière politique?

La politique ne s’arrête pas ici pour moi. Les partis du gouvernement, comme ceux de l’opposition, ont pris contact avec moi pour que je les rejoigne, mais je ne suis pas intéressée pour le moment car j’ai pris un break de la politique. Je ne sais pas quel parti j’intégrerai car cela n’a pas marché comme je le souhaitais au sein du MMM.

Je veux être autonome. Je souhaite faire de la politique autrement. Il ne faut pas obligatoirement devenir député ou ministre. Je veux faire du social à travers la politique. Si aucun des partis ne répond à mes aspirations, je ferai autre chose.

Et qu’en est-il du PTr qui voit en vous le successeur de James Burty David?

Je ne veux pas mentir. Je vous ai dit que plusieurs partis m’ont approchée. Oui, on m’a dit que je pourrais être celle qui remplacerait James Burty David dans la circonscription n°1, Grande-Rivière-Nord-Ouest–Port-Louis-Ouest. J’en suis flattée. J’ai le même profil que lui. J’ai aussi mon doctorat et j’œuvre dans le secteur de l’éducation. Je fais beaucoup pour la circonscription, comme lui a beaucoup œuvré pour cet électorat.

Je vous fais une confidence, même quand j’étais au MMM, ma mère accordait un vote à James Burty David.

Quand referez-vous de la politique active?

Il faut me laisser un peu de temps. J’étais démoralisée après ma démission du MMM. Je me sens beaucoup mieux maintenant. Cela a été un blessing in disguise.

Où serez-vous le 1er mai?

Je serai chez moi. Ma décision ne sera pas prise avant le 1er mai.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires