Poste de police de Pamplemousses: colère des sinistrés à qui «kass dilo» est refusé

Avec le soutien de

Ils réclament leur «kass dilo». Sauf que des sinistrés de la forte tempête tropicale Fakir soutiennent que les policiers du poste de Pamplemousses refuseraient de leur donner leurs allocations. La tension est à son comble.

Jennifer Jule explique qu’ils ont débarqué à 8 heures, ce mardi 24 avril, au poste de police de Pamplemousses. «Zot inn dir nou vinn atan. Ler nou vini, zot dir nou pa pou donn nou kass dilo. Pa pou gagné», s’insurge-t-elle.

Elle allègue que les officiers auraient même malmené sa soeur. «Zot inn pous mo ser, zot inn zet mo ser lor leskalié anba.» Ce que confirme cette dernière, Sarah Jane Gaviole. Et la jeune femme de renchérir que les policiers auraient même déchiré l’acte de naissance de ses deux enfants. 

Au dire de Jennifer Jule, les policiers les auraient nargués. «Zot inn dir nou gété ki nou pou fer.» En sus, ils auraient menacé de faire appel à du renfort.

Autre son de cloche, toutefois, du côté de la police. On indique que l’allocation ne peut être donnée qu’une fois une visite des lieux effectuée. Or, les sinistrés ne voudraient pas attendre leur tour.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires