Viol allégué: la police sceptique face à la version de la «victime»

Avec le soutien de
L’adolescente de 17 ans a été admise à l’hôpital Jawaharlal Nehru, à Rose-Belle.

L’adolescente de 17 ans a été admise à l’hôpital Jawaharlal Nehru, à Rose-Belle.

Elle aurait été déposée à Mahébourg après avoir été abusée sexuellement dans une plantation à Olivia, aux petites heures, dimanche 22 avril. C’est ce qu’a allégué une adolescente de 17 ans dans une déposition faite au poste de police de Mahébourg. Cette habitante de Trou-d’Eau-Douce est admise à l’hôpital Jawaharlal Nehru de Rose-Belle où le protocole pour des victimes d’abus sexuel a été mis en place.

Les enquêteurs de la police sont toutefois sceptiques face à la version de cette collégienne. La jeune fille raconte qu’elle est sortie prendre l’air vers deux heures du matin sur la plage de Trou-d’Eau-Douce car elle n’arrivait pas à dormir. Sur le chemin du retour, l’adolescente dit avoir été accostée par un individu.

Ce dernier, dit-elle, l’aurait invitée à monter à bord de sa fourgonnette. Elle aurait accepté. Ils se seraient ensuite rendus à Olivia dans un champ. C’est là que l’homme l’aurait forcée à avoir des relations sexuelles. Par la suite, le suspect aurait reconduit la jeune fille à Mahébourg.

La collégienne explique s’être rendue chez une connaissance de sa mère à qui elle a relaté sa mésaventure. Celle-ci l’a alors conduit au poste de police pour porter plainte.

Cette affaire a été référée aux enquêteurs de la Criminal Investigation Division de Bel-Air-Rivière-Sèche. La Child Development Unit du ministère de l’Égalité du genre suit ce dossier.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires