Jumelle «manquante»: les Sookun dans le flou quant aux travaux du Fact-Finding Committee

Avec le soutien de
Neha et Akash Sookun sont toujours dans l’attente d’une convocation officielle devant le Fact-Finding Committee.

Neha et Akash Sookun sont toujours dans l’attente d’une convocation officielle devant le Fact-Finding Committee.

Seront-ils convoqués le 2 mai devant le Fact-Finding Committee ? Les Sookun ne le savent pas. Au dire d’Akash Sookun, des sources proches de l’instance mise sur pied pour faire la lumière sur le cas de leur jumelle «manquante», lui ont confié qu’il connaîtrait bientôt la date de leur convocation.

Le couple est dans le flou. Ils attendent la lettre officielle qui leur permettra de se présenter devant le Fact-Finding Committee présidé par Me Carole Green Jokhoo. Mais s’il y a bien une chose dont Akash Sookun est certain, c’est que son épouse était bel et bien enceinte de deux bébés. «J’en suis persuadé.»

D’ajouter qu’il fait confiance aux médecins privés et ceux de l’hôpital qui leur avaient dit que les jumelles se portaient bien. «Pandan nef mwa, zot inn dir nou get kouma nou dé zanfan pé grandi.»

Akash Sookun soutient que son épouse et lui souffrent moralement. D’où sa demande à la ministre de l’Égalité du genre d’intervenir pour qu’un psychologue suive sa femme. «Elle le voit depuis deux semaines. Il nous aide et nous procure du réconfort. Entre-temps, nous nous occupons de notre petite fille. Nous lui donnons toute l’attention nécessaire, en attendant de retrouver sa sœur.»

Neha Sookun avait accouché d’un seul bébé, le 16 mars, à l’hôpital du Nord. Elle allègue que l’échographie faite durant sa grossesse avait indiqué la présence de jumelles.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires