Sandra Mayotte: «Je n’ai pas peur de prendre des risques»

Avec le soutien de
Sandra Mayotte est la nouvelle présidente du «National Women Entrepreneur Council».

  Sandra Mayotte est la nouvelle présidente du «National Women Entrepreneur Council».  

Vous venez d’être nommée présidente du National Women Entrepreneur Council. Parlez-nous de votre côté femme entrepreneur. 

Je suis portée par des valeurs. J’adore m’engager dans des projets qui me tiennent à cœur. Je n’ai pas peur de prendre des risques, de m’investir. Outre le fait d’avoir dirigé mon restaurant selon mon concept (NdlR, Le Boat House Restaurant), souvent quand je pense à «entrepreneuriat», cela évoque essentiellement des produits alimentaires, achards, piments ou encore des produits faits main, etc.

Mais moi, je pense à «entrepreneuriat» dans un sens plus large. Mon entreprise est mon métier, ma musique, ma voix que je vends au public.

Que faites-vous durant votre temps libre et durant les week-ends ?

Je suis comme tout le monde. Je vais faire les courses, le nettoyage du week-end et si les enfants sont là, je fais à manger pour leurs nombreux amis qui viennent passer la soirée à la maison. Et j’adore ça ! Sinon, je suis très pantouflarde. J’adore ma chambre !

Parlez-nous de votre famille.

Nous sommes une famille globetrotter ! Mon mari Jimmy est souvent en mission en métropole, mon aînée Mélanie habite et travaille à Dubaï comme hôtesse de l’air, mon fils Sébastien étudie le droit à Paris et ma dernière, Chloë, passe son diplôme en arts plastiques à Paris également. On se voit souvent dans des pays autres que Maurice, sauf pour les fêtes des fois !

Cuisinez-vous ?

Oh oui, bien sûr. J’aime bien ça. Comme la musique, j’adore toutes les cuisines : créole, indienne, arabe, chinoise et européenne.

Gourmande ou gourmet ?

Les deux !

Un péché mignon ?

Les cheesecakes (en particulier ceux de Cheesecake Factory à Dubaï).

Pratiquez-vous du sport ? Lesquels ?

Pas vraiment, à part un peu de marche quand le temps me le permet.

Quels livres lisez-vous actuellement ?

«Between A Rock And A Hard Place» d’Aron Ralston… Une histoire vraie et captivante.

Qu’écoutez-vous à la radio ?

Les belles chansons françaises, les magazines sur RFI et France Inter.

Et la télévision ?

Cela dépend des jours ! Les infos bien sûr, j’adore aussi m’évader sur les chaînes Ushuaia, Histoire, Discovery et le dimanche, comme le faisait mon père autrefois, un bon Western ou un vieux film classique en noir et blanc, j’adore le son et les images de cette époque.

Quel type de musique écoutez-vous ?

Tous types de musique. Je n’ai pas de préférence ou de sélection. Mon métier a fait que je doive m’intéresser à tous les styles de musique.

Pour vous, c’est quoi le bonheur ?

Pour moi, le bonheur est vital. Chacun a droit au bonheur. J’essaie de voir le bonheur dans les petites choses de la vie. Je n’attends pas qu’il vienne à moi, car il est en moi.

Qu’auriez-vous souhaité réaliser avant de quitter ce monde ?

Oh là là !! Question difficile ! Il y a tant de choses à faire !

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires