Alan Ganoo, sur la CWA : «Ce n’est pas de la privatisation, mais de la ‘piratisation’ !»

Avec le soutien de
Le président du Mouvement patriotique, Alan Ganoo, en conférence de presse le samedi 21 avril.

  Le président du Mouvement patriotique, Alan Ganoo, en conférence de presse le samedi 21 avril.   Le président du Mouvement patriotique, Alan Ganoo, en conférence de presse le samedi 21 avril.  

«Get kouma pe met lamé dan pos dimounn !» s’est exclamé le président du Mouvement patriotique (MP), Alan Ganoo, lors de sa conférence de presse à Quatre-Bornes, ce samedi 21 avril. En effet, il a détaillé la provenance de la somme qui sera requise pour le plan de redressement de la Central Water Authority (CWA), soit Rs 10 milliards. Selon lui, il ne s’agit pas de privatisation, mais de «piratisation». 

«Rs 3 milliards proviendront du Build Mauritius Fund, qui est déjà l’argent des consommateurs. Le gouvernement va accorder un prêt de Rs 3 milliards à la Central Water Authority et celle-ci devra trouver le reste du montant, soit encore des poches des consommateurs», a-t-il affirmé. Par ailleurs, Alan Ganoo devait aussi déclarer qu’il trouve cela «louche» que le Premier ministre ne s’est pas encore prononcer sur la privatisation de la CWA.

«Eski li pann fini konpran dan ki galer Collendavelloo pé angaz nou pei ? Le ministre de l’Energie et des services publics fait cavalier seul. On se demande s’il y a un consensus au sein du gouvernement sur ce projet», a déclaré le président du MP. Il se pose aussi des questions sur le pourquoi de l’augmentation du «tarif d’eau avant la signature du Public-Private Partnership et l’amélioration dans la qualité du service de la distribution d’eau.»  

Prenant la parole, Tania Diolle a tiré la sonnette d’alarme sur les cas d’harcèlement rapportés au sein de la force policière. Particulièrement après le transfert de deux policières qui ont porté plainte pour attouchement. «Si au sein de cette institution, ces cas ne sont pas pris au sérieux, comment s’attendre à ce que le cas d’autres femmes le sera ?» se demande-t-elle.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires