Avis de fortes pluies: Chitrakoot et Gokoola durement affectés par les averses

Avec le soutien de
La vice-Première ministre, Fazila Daureeawoo (2e à partir de la gauche), entourée des membres du gouvernement, le samedi 21 avril. 

La vice-Première ministre, Fazila Daureeawoo (2e à partir de la gauche), entourée des membres du gouvernement, le samedi 21 avril. 

Le comité du National Disaster Risk Reduction and Management Centre (NDRRMC) a, ce samedi 21 avril, passé en revue la situation qui prévaut à travers l’île suivant l’avis de fortes pluies émis par la station météorologique de Vacoas à 11 h 30. Parmi les endroits les plus touchés par les averses : le Nord, notamment à L’Amitié, Chitrakoot et Gokoola, a fait ressortir la vice-Première ministre, Fazila Daureeawoo.  

Plusieurs maisons  de Chitrakoot et de Gokhoola ont d’ailleurs dû être évacuées. Ce sont au total  une cinquantaine de maisons qui y ont été affectées par les grosses pluies. De plus, certaines routes, notamment celles de Gokoola, ont été inondées. La police a prévu des plans de déviation en ce sens, a rassuré Fazila Daureeawoo. 

«Les pompiers ont effectué 60 interventions à travers l’île ce matin. Tous les centres communautaires sont également ouverts», a-t-elle ajouté. Fazila Daureeawoo a, du reste, donné l’assurance que le gouvernement suit la situation de près et que le NDRRMC se réunira une nouvelle fois si nécessaire et communiquera  avec la population. L’alerte forte pluie est maintenue dans l’immédiat.

Pour l’heure,  aucun réfugié  n’a rejoint les différents centres communautaires, selon la vice-Première ministre. En ce qu’il s’agit des régions les plus arrosées,  il y a, entre autres, Nouvelle-Découverte, avec 165 mm de pluie ; suivie de Bagatelle (130 mm), Mare-aux-Vacoas (110mm) et le Champ-de-Mars (70 mm).  Le temps devrait s’améliorer dans l’après-midi du samedi 21 avril, selon la station météo de Vacoas.

Mais la vigilance  reste de mise,  notamment dans les régions d’Arsenal, de Baie-du-Tombeau, de Flacq, de Piton et de Terre-Rouge, selon la National Emergency Operations Command (NEOC). La NEOC demande au public de ne pas s’aventurer près des endroits à risques comme le lit des rivières, les ruisseaux, la mer ou encore les endroits à fort risque d’inondations. Il en va de même pour les endroits propices aux écoulements de boue et aux éboulements. Gare également aux poches de brouillards, aux accumulations d’eau sur les routes et les ponts inondés.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires