Ivan Collendavelloo: «La CWA est incapable de gérer le problème de l’eau»

Avec le soutien de
D’ici à quatre semaines au maximum, annonce Ivan Collendavelloo, les nouveaux tarifs de l’eau seront connus.

D’ici à quatre semaines au maximum, annonce Ivan Collendavelloo, les nouveaux tarifs de l’eau seront connus.

«Nous aurions pu privatiser la Central Water Authority. Nous ne le ferons pas.» N’empêche que depuis sa création, l’organisme «est incapable de gérer sa problem dilo-la». Le Premier ministre adjoint et ministre des Services publics intervenait, ce vendredi 20 avril, à l’occasion de l’inauguration d’un jogging track à Chapman View, Coromandel.

Il insiste. Jusqu’ici, clame Ivan Collendavelloo, rien n’a fonctionné. En confiant la gestion – et uniquement la gestion, précise-t-il  – de la CWA, à un opérateur privé, «les employés seront formés pendant 15 ans». D’autant que «de nos jours, il y a de nouvelles techniques».

Certes, dit-il, nous aurions pu laisser la situation ainsi. Sauf que «ti pou régagn problem». En attendant ce partenaire stratégique qui gérera la CWA, «nous sommes en train de faire des efforts». Toutefois, concède le Premier ministre adjoint, la région de Rose-Hill sera parmi les dernières à obtenir de l’eau 24/7. Notamment parce qu’il faut changer les tuyaux, entre autres.

Quid du tarif de l’eau ? La dernière augmentation du prix remonte à 2012, rappelle Ivan Collendavelloo. «Inn ler pou ogmanté.» Et de répéter que d’ici à deux, voire quatre semaines, les nouveaux tarifs seront connus.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires