Affaire «tika»: la Fédération des travailleurs unis dénonce «une attaque contre les femmes»

Avec le soutien de
Des membres du Fédération des travailleurs unis ont manifesté, ce vendred 20 avril, devant l’hôtel «The Residence».

Des membres du Fédération des travailleurs unis ont manifesté, ce vendred 20 avril, devant l’hôtel «The Residence».

L’affaire «tika» impliquant l’hôtel The Residence, à Belle-Mare, continue à mobiliser les associations syndicales. La Fédération des travailleurs unis (FTU) a tenu une manifestation devant l’hôtel, ce vendredi 20 avril, pour dénoncer l’interdiction du port du «tika» faite aux employés de l’établissement.

Selon les membres de la FTU, cette démarche de l’hôtel est «une attaque contre les femmes. Les employées sont en train de subir une injustice».

Depuis que cette affaire a éclaté au grand jour, les manifestations devant l’hôtel The Residence se sont multipliées. Le dimanche 15 avril, plusieurs employés de l’hôtel, ainsi que des membres de diverses associations socioculturelles s’étaient réunis sur la plage en face de l’établissement. Ils ont participé à une session de prière en signe de protestation contre certains règlements de l’hôtel.

D’ailleurs, suivant une rencontre «under warning» avec les autorités, le mercredi 18 avril, la direction de l’hôtel leur avait fait parvenir une lettre  pour indiquer qu’elle campe sur sa décision. De son côté, le ministère du Travail a signifié son intention d’entamer des poursuites.







Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires