Sale by Levy: Harish Boodhoo et 35 autres personnes arrêtés

Avec le soutien de
Harish Boodhoo et Salim Muthy etaient les meneurs lors des manifestions en faveur des victimes de la Sale by Levy

  Harish Boodhoo et Salim Muthy etaient les meneurs lors des manifestions en faveur des victimes de la Sale by Levy

Le 20 avril 2009, les emprunteurs qui protestent contre la saisie et la vente de leurs maisons par le biais de la vente à la barre, le Sale by Levy sont à leur septième jour de grève de la faim au Jardin de Compagnie à Port-Louis. Harish Boodhoo et Salim Muthy sont les meneurs de cette action.

Harish Boodhoo a prévu une marche qui se terminerait devant la Cour suprême où il projette de tenir un meeting. La procession doit débuter à 14 heures, mais le Commissaire de police demande par écrit à Boodhoo de tenir sa manifestation après 17 heures.

L’ancien vice-Premier ministre décide d’ignorer cette recommandation du chef de la police. A 15h15, il demande aux grévistes et à ceux venus les soutenir de marcher vers la Cour Suprême. Dans la foule, on remarque les syndicalistes Reeaz Chuttoo et Jane Ragoo ainsi que feu le Père Henri Souchon.

Quand le cortège arrive à la Rue Pope Hennessy, Harish Boodhoo s’adresse aux marcheurs. Par la suite, plusieurs personnes s’allongent sur la chaussée. C’est à ce moment que les policiers interviennent pour embarquer 36 protestataires, dont Harish Boodhoo, et les transportent aux Casernes Centrales. Salim Muthy, pris d’un malaise, est épargné. Il est conduit à l’hôpital Jeetoo. Les autres manifestants, soit 23 femmes et 13 hommes passent la nuit en détention avant d’être traduits en cour le lendemain.

Dans une interview publiée dans l’express du lendemain, feu l’ex-juge Robert Ahnee, le Protecteur des emprunteurs, explique qu’il ne peut rien faire pour les grévistes de la faim. Cela parce qu’il n’est pas habileté à traiter les cas de ceux qui ont emprunté avant 2007, date de l’entrée en vigueur de la loi créant le poste de Protecteur des emprunteurs. Il souligne aussi, qu’en principe, un emprunteur se doit d’honorer ses dettes.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires