Casinos: le cas de deux employés suspendus exaspère le syndicat

Avec le soutien de
Assemblée générale de la Casino Employees Union, ce jeudi 19 avril.

  Assemblée générale de la Casino Employees Union, ce jeudi 19 avril.  

Pourquoi deux employés suspendus doivent faire face à un comité disciplinaire alors qu’il a été décidé de lever leur suspension ? C’est ce que se demande la Casino Employees Union (CEU). Estimant que la State Investment Corporation (SIC) n’a pas respecté les recommandations des autorités, les membres de ce syndicats comptent référer l’affaire à la Commission de conciliation et de édiation. C’est que la CEU a communiqué, ce jeudi 19 avril, lors d’une conférence de presse.

La CEU ne comprend pas ce revirement de situation. Un terrain d’entente avait été trouvé entre la SIC et le syndicat, suivant le souhait du ministère du Travail de lever la suspension qui pèse sur ces deux syndicalistes. Brady Ponnusami, président de la CEU, affirme que le syndicat a reçu un appel de la SIC, le mercredi 18 avril, l’informant d’une «discontinuation of proceeding». Procédure qui équivaudrait à l’annulation de la suspension des deux employés. Or, suivant un autre appel, ce jeudi 19 avril, la SIC affirmait que les deux employés devaient obligatoirement passer par un comité disciplinaire avant de reprendre leur poste.

«Comment peut-on changer une décision aussi facilement ? La SIC était d’accord pour l’annulation des suspensions. Ce n’est pas la première fois que ce genre de zigzag se produit», s’insurge Brady Ponnusami.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires