Escroquerie: elle vole plus de Rs 1,5 M pour jouer au casino

Avec le soutien de
L’employée de maison a été identifiée sur des images cctv. 

L’employée de maison a été identifiée sur des images cctv. 

Retraits bancaires, escales aux casinos. Elle menait la belle vie, en compagnie de son concubin, aux frais de son employeur. Au total, ils ont dépouillé un Curepipien de 74 ans, fonctionnaire à la retraite, d’une somme de presque Rs 1,5 million. Un travail de fourmi, mené pendant presque un mois et demi par la Criminal Investigation Division (CID) de Curepipe, a abouti, le mardi 17 avril, à l’arrestation de Marie Louise Natasian, 39 ans, résidant à Vacoas, une ancienne employée de maison. Son concubin, Hans Pierre Gérard, un chauffeur de 37 ans habitant La Caverne, Vacoas, a également été arrêté. Une accusation provisoire d’unauthorised access to Computer Data, a été retenue contre eux.

La jeune femme avait volé la carte bancaire de son employeur et son concubin l’avait utilisée pour effectuer plusieurs retraits sur des guichets automatiques avant de se rendre dans des casinos. C’est au début du mois de janvier, lorsque le fonctionnaire à la retraite a été informé par sa banque de ces retraits massifs qu’il a commencé à soupçonner son employée de maison.

Les images des caméras de surveillance des guichets automatiques de la banque n’étant pas concluantes, le septuagénaire a discrètement pris des photos de Marie Louise Natasian, qu’il a ensuite remises aux enquêteurs de la CID. Il a donné une déposition à la police de Curepipe, le 26 février, et a soumis un relevé de toutes ses transactions bancaires. Les images des caméras de surveillance des casinos ont finalement permis d’identifier clairement Marie Louise Natasian.

En poste depuis 4 mois

Le septuagénaire, qui détient ce compte joint avec son épouse, a déclaré à l’express, hier, qu’il n’en revient pas. «Ce compte d’épargne, dit-il, je ne l’utilisais presque pas, si ce n’est que pour verser de l’argent de temps à autre. Je ne me méfiais de personne à la maison. Je déposais des enveloppes avec de grosses sommes d’argent et mes cartes bancaires sans aucune crainte.»

À aucun moment sa famille n’a douté de la jeune femme. C’est au début du mois de décembre 2017 qu’elle a pris de l’emploi chez le Curepipien. Au tout début, ils étaient tous satisfaits de son travail. Puis, à la mi-décembre, selon le retraité, elle avait changé de comportement. Elle s’est mise à s’absenter,soutient-il.

Marie Louise Natasian a été arrêtée, mardi, de même que son compagnon, Hans Pierre Gérard, considéré comme son complice. Ils ont tous deux comparu devant le tribunal de Curepipe, hier matin. Et ont été maintenus en cellule policière.

L’enquête, dans cette affaire, est menée par le chef inspecteur, Sailesh Omrawoo, et l’inspectrice Nauthoo de la CID de Curepipe, et placée sous la supervision de l’assistant commissaire de police Chandan Ramkhelawon, Central Divisional Commander.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires