Accidents: trois piétons tués en une soirée

Avec le soutien de
(De g. à dr.) Rangeeta et Danwantee Peerthy revenaient d'une séance de prière au moment de l'accident, hier soir, mercredi 18 avril.

(De g. à dr.) Rangeeta et Danwantee Peerthy revenaient d'une séance de prière au moment de l'accident, hier soir, mercredi 18 avril.

Triste bilan. Trois piétons sont venus s’ajouter à la liste des victimes d’accidents dans la soirée d’hier, mercredi 18 avril. Ce qui porte à 58 le nombre de morts sur nos routes depuis le début de l’année.

Le premier accident s’est produit aux alentours de 19 h 30, à proximité de Rabindranath Tagore Institute, à Îlot. Un homme, qui traversait la route, a été percuté de plein fouet par une motocyclette qui venait de Koyratty et roulait sur l'Old Flacq Road.

Une ambulance du Service d’aide médicale d’urgence a été sollicitée sur le lieu de l’accident. Le personnel devait malheureusement constater, à son arrivée, le décès de l’homme. Ce dernier n’a pas encore été identifié.

Et en moins d’une heure, un second accident a été enregistré sur la route principale de Montagne-Blanche, à proximité de l’ancien cinéma Queen. Deux belles-soeurs, qui revenaient d’une séance de prière, ont été percutées par la fourgonnette d’un supermarché, qui roulait en direction de Quartier-Militaire.

Neeraj Rungloll, un cousin de la famille, était à proximité du lieu du drame «J’ai entendu des personnes qui criaient. Une fois sur place, j’ai vu que la femme de mon grand cousin gisait sous les roues d’un van.» Grièvement blessée, Danwantee Peerthy, 51 ans, a été conduite à l’hôpital de Flacq. Mais les médecins n’ont fait que constater son décès. 

Ranjeeta Peerthy, 36 ans, l’autre victime dans cet accident, a été pris en charge par le Service d’aide médicale d’urgence. Elle a été admise aux soins intensifs où elle est décédée quelques heures après. 

Danwantee et Rangeeta Peerthy étaient en compagnie de deux autres personnes au moment de l’accident, dont un enfant. Ce dernier est sous le choc. Les deux belles-soeurs laissent derrière elles deux fils chacune.

Dans les deux cas, une enquête policière a été initiée pour faire la lumière sur les circonstances exactes des accidents. Le motocycliste et le conducteur impliqués dans ces accidents ont été soumis à un alcotest, qui s’est avéré négatif.

Les corps des victimes ont été transportés à la morgue de l’hôpital Victoria, à Candos, pour les autopsies, ce matin.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires