Partenariat privé avec la CWA: entre 200 et 400 emplois additionnels possible

Avec le soutien de
Ivan Collendavelloo a déposé le document à l’Assemblée nationale hier, mardi 17 avril.

Ivan Collendavelloo a déposé le document à l’Assemblée nationale hier, mardi 17 avril. 

«La Central Water Authority est en sous-effectif. Le ratio actuel est de 2,8 employés pour 1 000 connexions contre la norme qui est de 4 employés pour 1 000 connexions.» C’est ce que l’on peut lire dans le rapport de la Banque mondiale (BM).

Ce document a été déposé à l’Assemblée nationale hier, mardi 17 avril, par le Premier ministre par intérim, Premier ministre adjoint (DPM) et ministre de l’Énergie et des services publics, Ivan Collendavelloo. Et ce, à la requête du leader de l’opposition dans le cadre de la Private Notice Question (PNQ). Et il vient étayer la position du gouvernement quant au fait qu’il n’y aura pas de licenciement dans le sillage du Partenariat privé-public (PPP) pour la Central Water Authority (CWA).

Au Parlement, le DPM a également donné l’assurance que les emplois seront préservés. Insistant, le leader de l’opposition a voulu connaître combien des 1 200 employés que compte la CWA seront transférés. «Je préfère ne rien dire à ce stade», a répondu le DPM.

Cependant, nos informations indiquent qu’il est probable qu’une clause soit ajoutée au contrat de ce partenariat pour permettre ce transfert d’employés en conservant les mêmes conditions de travail.

Quant au recrutement, il devrait s’avérer nécessaire car plusieurs activités sont actuellement sous-traitées par la CWA. «Il est prévu que ces postes soient créés par la compagnie privée. À titre d’exemple, la CWA a recours à des ‘contracteurs’ pour la pose de tuyaux, le gardiennage, l’entretien des tuyaux ou encore pour celui des filtres. Ce n’est pas viable», fait-on valoir.

D’ores et déjà, selon le rapport de la BM, entre 200 et 400 emplois additionnels peuvent être créés. «Prenant en considération que la CWA a perdu plusieurs employés clés et du personnel expérimenté, dû au passage à la retraite, la réforme PPP ne devrait pas occasionner des labour redundancies comme cela a été le cas dans de telles situations à l’étranger», relève la BM. Elle recommande ainsi que les employés de la CWA se joignent à l’opérateur privé, selon les lois mauriciennes.

Xavier-Luc Duval a aussi voulu savoir si les employés retiendront leurs droits de pension et leur temps de service. Il a souligné que les contribuables paient jusqu’à Rs 1,5 milliard pour ces items. Le DPM a répondu qu’il ne s’agit que de «spéculations à ce stade et que le dossier est toujours à l’étude».

Où en sont les démarches en ce qui concerne ce partenariat ? Ivan Collendavelloo a expliqué que la BM a recommandé l’option «affermage» dans le cas de la CWA. En d’autres mots, le corps parapublic continue de préserver ses actifs alors que la gestion quotidienne des opérations revient à la compagnie privée.

Le rapport de la BM souligne que ce serait un moyen pour l’entité d’assurer une fourniture d’eau 24/7, une des promesses électorales de l’alliance Lepep. Si la BM a été retenue pour établir la meilleure option par rapport au partenariat stratégique, l’International Financial Corporation (IFC) a été choisie en tant que «transactional advisor». C’est cette entité qui devrait assister Maurice dans la préparation des documents, entre autres.

Le DPM a aussi fait le point sur les procédures à venir. Il a souligné qu’en mai, il est prévu que le Central Procurement Board lance un avis pour un Request for Qualification. À travers ces procédures, les compagnies intéressées devraient alors se manifester. Leurs domaines de compétences ainsi que leurs expériences seront analysées.

 Ivan Collendavelloo a par la suite indiqué qu’un Request for Proposal sera lancé en juillet. Et le «successful bidder» sera connu d’ici la fin de l’année.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires