Pravind Jugnauth au Commonwealth: «Le rechauffement climatique et le protectionnisme menacent Maurice»

Avec le soutien de
Pravind Jugnauth a rencontré le président rwandais Paul Kagamé, aussi chef de l’Union africaine, lors d'une réunion des leaders africains au Sommet du Commonwealth. 

Pravind Jugnauth a rencontré le président rwandais Paul Kagamé, aussi chef de l’Union africaine, lors d'une réunion des leaders africains au Sommet du Commonwealth. 

«Un accord commercial avec le Royaume-Uni pour protéger nos intérêts commerciaux sera bénéfique aux deux pays.» Déclaration de Pravind Jugnauth ce mercredi 18 avril lors des tables-rondes à la rencontre des Chefs de gouvernement du Commonwealth qui se tient à Londres du 16 au 20 avril. Il est intervenu sur trois thèmes différents lors de cette troisième journée.

Pravind Jugnauth a également évoqué les menaces qui pèsent sur l’économie mauricienne. Notamment le réchauffement climatique, qui «affecte notre environnement et à long terme met à risque notre industrie touristique». Ou encore le protectionnisme qui menace le modèle de développement entrepris par le pays. «Mauritius has implemented bold and significant reforms to liberalise trade and its economy generally to adapt to a world of free trade», a-t-il fait ressortir.

Pravind Jugnauth a aussi affirmé que Maurice s’est forgé une réputation en tant qu’un centre financier compétitif, sûr et fiable. «This is evident with the growing relevance of the Mauritius International Financial Centre in directing Private Equity funds onto the continent with USD 29 billion recorded in 2016».

Le Premier ministre a fait valoir que Maurice est sur la «white list» de l’Organisation de coopération et de développement économiques pour les juridictions qui ont implémenté les normes fiscales internationales et qui adhèrent aux règles de conformité.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires