Affaire Choomka: l’ICAC effectue une descente à l’IBA

Avec le soutien de
Les enquêteurs de l’ICAC étaient à l’IBA ce mercredi 18 avril.

Les enquêteurs de l’ICAC étaient à l’IBA ce mercredi 18 avril. 

L’enquête sur l’affaire Choomka se poursuit au niveau de la commission anticorruption (ICAC). Les enquêteurs chargés de cette affaire ont effectué une descente aux locaux de l’Independent Broascasting Authority (IBA) ce mercredi 18 avril.

Une reconstitution des faits était prévue avec la représentante d’une firme sud-coréenne. Toutefois, l’exercice a été reporté pour demain après-midi. L’ICAC a cependant  saisi certains documents dans l’ancien bureau de Youshreen Choomka.

C’est au Parlement, mardi 27 mars, que le Premier ministre a annoncé que le rapport du Fact-Finding Committee sur l’affaire Choomka a été remis à la commission anticorruption. Les enquêteurs doivent reconstituer le dossier, qui comprend des éléments du Fact-Finding Committee présidé par Prameeta Devi Rasheela Goordyal-Chittoo. Outre les interrogatoires, ils devront recueillir des documents incriminants. 

Youshreen Choomka a démissionné de son poste de directrice de l’IBA le 9 mai 2017, à la suite d’une enquête de l’express. Elle mettait en lumière son rôle de courtière auprès de Jerry Brassfield, un homme d’affaires du Ghana. Ce dernier, qui dirige une compagnie engagée dans l’achat et la vente de carburants et d’autres projets énergétiques, lorgne une demi-douzaine de projets dans le pays, dont celui d’une ferme éolienne. C’est d’ailleurs ce projet qui a fait éclater le scandale. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires