SME Mauritius: le CEO Raj Puddoo démissionne

Avec le soutien de
Raj Puddoo a reçu une offre plus intéressante ailleurs.

Raj Puddoo a reçu une offre plus intéressante ailleurs. 

L’organisme n’est opérationnel que depuis janvier. Mais Raj Puddoo, le Chief Executive Officer (CEO), a remis sa lettre de démission le lundi 16 avril au conseil d’administration de SME Mauritius. 

Sollicité, Raj Puddoo évoque des raisons professionnelles : «J’ai reçu une offre plus conséquente ailleurs.» Il compte profiter d’une période de repos avant de reprendre ses activités professionnelles. 

Raj Puddoo nie toutefois toute relation entre son départ et la question parlementaire posée au ministre Sunil Bholah sur le défunt Mauritius Business Growth Scheme (MBGS) ou encore le litige avec les ex-employés de la SMEDA. Le principal concerné était le responsable de MBGS et avait été suspendu de ses fonctions de Chief Operating Officer à Mybiz à la suite d’une enquête de l’ICAC pour un cas de conflit d’intérêts dans lequel il a été blanchi. 

Le conseil d'administration s'est réuni hier afin de décider de la marche à suivre. C'est Alain Chung Fa, Administration and Financial Manager, qui gèrera SME Mauritius en attendant la nomination du remplaçant de Raj Puddoo. 

Pour le moment le conseil d’administration de SME Mauritius n’a pas encore communiqué sur ce départ. 

Cet expert en gestion financière avait été nommé en septembre 2017 pour prendre les rênes de SME Mauritius qui remplace désormais la SMEDA. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires