PNQ: les nouveaux tarifs de l’eau connus dans deux semaines

Avec le soutien de
Le leader de l’opposition a interrogé Ivan Collendavelloo sur son intention d’organiser des débats et de faire circuler un white paper sur la stratégie de ce private partnership de la CWA.

Le leader de l’opposition a interrogé Ivan Collendavelloo sur son intention d’organiser des débats et de faire circuler un white paper sur la stratégie de ce private partnership de la CWA.

Un partenariat privé et non une privatisation de la Central Water Authority (CWA). C’est ce que le Deputy Prime Minister Ivan Collendavelloo a expliqué à Xavier-Luc Duval suivant sa Private Notice Question sur l’éventualité d’une privatisation de la CWA, ce mardi 17 avril. Selon le premier, la CWA ne sera pas privatisée, mais travaillera de concert avec un partenaire privé. Ivan Collendavelloo s’est aussi attardé sur la question des nouveaux tarifs de l’eau. Il a affirmé que la nouvelle grille tarifaire sera disponible d’ici deux semaines.

Selon Ivan Collendavelloo, l’aide de la Banque mondiale avait été sollicitée pour trouver un partenaire privé en 2015. Qu’en est-il des craintes des employés concernant leur emploi au sein de la CWA ? Le Deputy Prime Minister a rassuré que les employés préserveront leur emploi. D’ailleurs, il précise que des consultations ont déjà été entreprises avec les deux syndicats de la CWA et la banque mondiale. Et d’ajouter que la «CWA will continue to hold its assets». 

Le leader de l’opposition a aussi interrogé Ivan Collendavelloo sur son intention d’organiser des débats et de faire circuler un white paper sur la stratégie de ce partenariat privé. Ce dernier a confié qu’il considère toujours la publication de ce white paper, mais qu’il n’est pas sûr «it will be in the form I have said before». Il a ajouté que les débats se tiendront à ce sujet dans quatre semaines, une fois que les nouveaux tarifs de l’eau seront connus.

Mais Xavier-Luc Duval n’a pas semblé convaincu par les propos d’Ivan Collendavelloo. Il a souligné que le Deputy Prime Minister «has been painting a very dark picture of the CWA». En d’autres mots, le leader de l’opposition a voulu faire comprendre que basé sur le dernier rapport annuel de la CWA, l’organisme ne serait pas dans le rouge, mais que certaines mesures gouvernementales ont eu pour effet d’affecter sa situation financière. À cela, le Deputy Prime Minister a répondu «qu’il est temps pour la CWA de voler de ses propres ailes».

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires