Exploration spatiale: Maurice vu du ciel par des cosmonautes

Avec le soutien de
Ce cliché de Maurice a été poste sur Twitter par le cosmonaute Anton Shkaplerov le 5 avril.

Ce cliché de Maurice a été poste sur Twitter par le cosmonaute Anton Shkaplerov le 5 avril.

Maurice, «une destination touristique majeure» qui «jouit d’un climat tropical, de mer claire et chaude, de sable et d’une faune et d’une flore tropicales». C’est ainsi que le cosmonaute Anton Shkaplerov a décrit l’île dans un tweet, le 5 avril. Le message était accompagné d’une photo du pays prise depuis la Station spatiale internationale (ISS).

Celle-ci est passée très près de l’île le 5 avril, vers 21 heures GMT, soit vers une heure du matin, le 6 avril, à Maurice. Sur le cliché, le pays apparaît entre des bandes de nuage. Il a été pris pendant que l’ISS traversait l’océan Indien. Cela fait des mois que le pays était caché par la couverture nuageuse de Berguitta. D’autres clichés de la région océan Indien peuvent être vus sur le site Web de la NASA.

Le tour de la Terre en 90 minutes !

Le cosmonaute Anton Shkaplerov, actuellement à bord de l’ISS avec l’expédition 55, n’hésite pas à poster sur Twitter les différentes parties du monde que la station survole. L’ISS fait le tour de la Terre en un peu plus de 90 minutes, son orbite lui permet de traverser plusieurs pays.

Le site Web ISS tracker permet de suivre la trajectoire de l’ISS et même de remonter à ses passages précédents. De plus, le site offre la possibilité de suivre la trajectoire de l’ISS en avance et d’essayer de la voir quand elle traversera le ciel. «Elle va apparaître comme une boule blanche qui traverse le ciel. Pour être sûr de son identité, il faut avoir les informations du traceur», explique Jordan Joumon, président du Mauritius Amateur Astronomy/Astrophotography.

Vingt ans 

L’ISS est un projet qui date des années 80, mais il a fallu attendre 1998 pour qu’elle voie le jour. Elle est née d’un partenariat entre la NASA et la Roscosmos de la Russie, les agences spatiales canadiennes, japonaises et européennes. La station, qui fêtera les 20 ans de son premier lancement cette année, a permis la réalisation de plusieurs experiences.

Actuellement, selon le site officiel de la NASA, l’expédition 55 travaille, notamment, sur la métabolisation des médicaments par les tissus humains. Ce qui pourrait mener à des médicaments moins chers ou encore la perception de la gravité par la flore.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires