Rita Venkatasawmy s’inquiète du ravage de la drogue synthétique sur les enfants

Avec le soutien de
Les jeunes présents ont exécuté des sketchs pour expliquer l’importance du Children’s Bill.

Les jeunes présents ont exécuté des sketchs pour expliquer l’importance du Children’s Bill.

L’Ombudsperson for Children a organisé ce samedi 14 avril au matin un workshop sur le Children’s Bill, à Trianon. Le but est, en premier lieu, de sensibiliser les enfants à leurs droits mais aussi d’avoir leur point de vue sur ce que devrait comporter ce projet de loi qui les concerne directement. Les participants étaient aussi des enfants des Chagos et d’Agalega.

Rita Venkatasawmy a expliqué que d’autres forums de ce genre se tiendront avec d’autres enfants, incluant aussi des parents et des adultes. Elle songe à reproduire ce genre d’atelier de travail avec des jeunes de Rodrigues, prochainement.

L’Ombudsperson for Children a également fait mention de la drogue synthétique. Elle touche actuellement des enfants en bas âge. Elle tire la sonnette d’alarme. «Des enfants de 11 à 12 ans commencent à toucher à la drogue synthétique. L’ampleur de ce fléau est alarmante. Les parents doivent désormais prendre leur responsabilité.»

Elle a d’ailleurs dressé un constat avec les enfants présent aujourd’hui. «J’ai écouté le propre vécu de ces enfants aujourd’hui. Nous devons nous sentir concernés dorénavant.»,

Elle conclut que la faute revient à tout le monde dans la société. «Nous sommes tous fautifs. Maintenant, chacun doit assumer ses responsabilités.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires