Affaire BAI : l’État invite Dawood Rawat à défendre son cas en Cour suprême

Avec le soutien de
Maneesh Gobin, Zouberr Joomaye et d’autres représentants du gouvernement lors d’une conférence de presse sur l’affaire BAI, ce vendredi 13 avril.

Maneesh Gobin, Zouberr Joomaye et d’autres représentants du gouvernement lors d’une conférence de presse sur l’affaire BAI, ce vendredi 13 avril.

«Non, il n’y aura pas d’ingérence politique dans l’enquête de la Financial Services Commission ou de la commission anticorruption sur l’affaire BAI.» C’est l’assurance qu’a voulu donner le gouvernement à Dawood Rawat lors d’une conférence de presse, ce vendredi 13 avril. On l’invite d’ailleurs à venir défendre son cas en Cour suprême. «Il sera considéré comme innocent jusqu’à preuve du contraire.»

«Nou fin respekté la lwa diran larbitrage dan affaire BAI.  Tou kalité dimoun inn koz lor gouvernman diran larbitraz morisien. Mé nou pa fin réazir, nou fin swiv prosédir», explique Maneesh Gobin.

«La meilleure option pour Dawood Rawat, c’est qu’il vienne à Maurice pour défendre son cas. Nos compatriotes lui ont fait confiance et nous pensons qu’il leur doit des explications dans l’affaire Super Cash Back Gold», a expliqué Zouberr Joomaye. Il précise d’ailleurs qu’il ne faut pas croire dans la thèse «de vendetta politique».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires